Cet article date de plus de 4 ans

Spirou et Fantasio ont enfin retrouvé le Marsupilami

On n'avait pas vu le bout de sa queue depuis plus de 40 ans dans un album de Spirou et Fantasio. Son créateur, Franquin, l'avait entraîné vers d'autres horizons. Le Marsu est de retour à la maison le temps d'une aventure signée par les deux auteurs nantais Yoann et Vehlmann...  
© Dupuis / Yoann & Vehlmann
Yoann et Vehlmann maîtrisent l'art du teasing. Leur précédent album, "Le Groom de Sniper Alley", s'achevait sur une photographie du Marsupilami en très mauvaise posture, enfermé dans une cage à fauves. A ses côtés, nos amis Spirou et Fantasio, le regard éteint, zombiesques. Que fallait-il comprendre ? Le Marsupilami qui avait disparu des aventures de Spirou et Fantasio depuis plus de 40 ans allait-il reprendre du service ?

Aucune explication des auteurs mais beaucoup d'interrogations du côté des lecteurs qui eurent tout le loisir - pendant quelques mois - d'imaginer la suite des aventures et de fantasmer sur le retour de la bébête.
Et nous y sommes, la mythique bestiole est effectivement de retour dans ce nouvel et cinquante-cinquième album de la série. Pareil à elle-même, aussi jaune qu'à ses débuts, avec des tâches noires, une queue préhensible de 8 mètres et une force toujours aussi spectaculaire.

C'est au bout d'une aventure folle que Spirou et Fantasio ont retrouvé le Marsupilami, une aventure qui démarre au siège des éditions Dupuis autour de cette fameuse photo mystère, se poursuit à Champignac, où le carnaval bat son plein, passe par le Canada où Spirou et Fantasio dénichent le maléfique Zantafio et aboutit au coeur de la jungle en Palombie.

Ne cherchez pas sur une carte la Palombie, vous ne la trouverez pas. C'est un pays imaginaire situé en Amérique du Sud inventé par André Franquin. Comme le Marsupilami.
© Dupuis / Yoann & Vehlmann

Mais où était passé le Marsupilami ?


Si la BD est l'art de l'ellipse par excellence, celle-ci fut pour le moins conséquente. Plus de 40 ans sans apercevoir le bout de sa queue dans les aventures de Spirou et Fantasio. Précisément depuis l'album "Tembo Tabou" paru en 1974. Mais où donc pouvait bien se cacher le Marsupilami ? Dans la jungle palombienne comme le suggère ce nouvel épisode de Yoann et Vehlmann ? Oui, mais aussi à Monaco, dans les tiroirs d'une maison d'édition. 

Contrairement à Spirou et Fantasio, personnages créés par Rob Vel et restés propriétés des éditions Dupuis, le Marsupilami est une création d'André Franquin. Lorsque celui-ci arrête de dessiner la série, il conserve les droits sur son personnage, droits qu'il finit par vendre à son ami Jean-François Moyersoen qui exploite alors le personnage avec sa société Marsu Productions. Résultat, une trentaine d'albums mais aussi des films d'animation, un long métrage d'Alain Chabat, et finalement un retour dans le giron des éditions Dupuis en 2013.
© Dupuis / Yoann & Vehlmann
Pour les fans de la série et au delà, ce retour est un événement même si, comme nous le signifiait Fabien Vehlmann en 2014, le Marsu ne sera pas de tous les prochains épisodes. "Le marsu a eu sa vie propre, sa série de bande dessinée, son film. Il a une grande importance pour l'éditeur mais les aventures de Spirou et Fantasio restent les aventures de Spirou et Fantasio. Il ne sera pas présent en permanence dans la série."

En attendant, les deux auteurs nous offrent une aventure survitaminée, pas de pays en guerre cette fois mais une jungle bien verte et un Marsu bien jaune qui va en faire voir de toutes les couleurs à Spirou et Fantasio. 

La colère du Marsupilami, par Vehlmann et Yoann. Editions Dupuis. 10,60€ (disponible le 4 mars)


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée culture livres spirou