• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

VIDEO. Nantes : comment faire face à la menace terroriste dans les églises ?

Dispositif Vigipirate renforcé devant la Cathédrale de Nantes. / © Olivier Quentin / France 3 Pays de La Loire
Dispositif Vigipirate renforcé devant la Cathédrale de Nantes. / © Olivier Quentin / France 3 Pays de La Loire

Sid Ahmed Ghlam, un Algérien de 24 ans,  est soupçonné d'avoir préparé des attentats au nom de l'islamisme radical contre deux églises catholiques en région parisienne. Le plan Vigipirate a été adapté depuis son arrestation et ces attentats déjoués. Notre reportage à Nantes en ce dimanche matin.

Par Xavier Collombier

Vouloir s'en prendre à une église, c'est s'en prendre à un symbole de la France, c'est l'essence même de la France qu'on a sans doute voulu viser. En janvier, c'est la liberté d'expression, les forces de l'ordre, les Français juifs qui ont été visés, cette fois-ci sans doute c'était les chrétiens, les catholiques de France qui étaient visés, pour la première fois",


Manuel Valls à Villejuif mercredi dernier
L'attentat a été déjoué par hasard la semaine dernière à Paris. Sid Ahmed Ghlam, le terroriste soupçonné d'avoir préparé deux attaques sur des églises catholiques à Paris, a refusé d'expliquer aux enquêteurs son geste pendant sa garde à vue pour terrorisme. Son appartement a été fouillé, un véritable arsenal retrouvé et une documentation jihadiste saisie. 
À l'issu du conseil des ministres, Stéphane Le Foll, le ministre porte-parole, expliquait  que la lutte contre le terrorisme "est rendue difficile par les formes du terrorisme complètement différentes. On a parfaitement conscience de la nécessité de renforcer notre dispositif". C'est pourquoi il a été créé des postes spécifiques pour renforcer la lutte contre le terrorisme, mais face à ces risques et surtout leurs formes particulières et nouvelles, au fur et à mesure, on complète le dispositif".
attentat et menace terroriste

Autour des lieux de cultes catholiques, le dispositif de sécurité est visible comme pour l'ensemble des sites sensibles depuis l'attaque de terroriste contre le siège de Charlie Hebdo en janvier. Difficile d'évaluer son évolution depuis la tentative d'attentat contre les églises françiliennes. 

« Le plus important est de nous rassembler, au-delà de nos croyances, pour la liberté de culte et le respect réciproque ».

Posted by Journal La Croix on dimanche 26 avril 2015

Aujourd'hui en l’église Saint-Cyr Sainte-Julitte, l’une des cibles de Sid Ahmed Ghlam, avait lieu un rassemblement oecuménique. "Nos frères de cœur étaient visés alors que notre prophète avait pour eux respect et affection" explique à nos confrères du quotidien chrétien La Croix une représentante du culte musulman.Après la cérémonie religieuse, La marche silencieuse s'est terminée où Aurélie Châtelain a été tuée par balles. Cette jeune femme victime du terroriste présumé.  Toujours dans l'édition digitale du quotidien La Croix, un médecin Pierre Decaze de Villejuif  explique sa participation à la marche car pour lui, "Il faut affirmer notre foi et répondre en chrétiens aux menaces : comme des brebis au milieu des loups, en gardant confiance dans notre berger, Jésus ".

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus