Saint-Herblain : l'ancienne caserne de gendarmerie Pelletier au coeur d'un trafic de métaux

Sept hommes soupçonnés d'avoir volé plusieurs tonnes de métaux dans l'ancienne caserne de gendarmerie Pelletier inoccupée à Saint-Herblain ont été mis en examen jeudi.

Sept hommes soupçonnés d'avoir volé plusieurs tonnes de métaux dans une caserne de gendarmerie inoccupée à Saint-Herblain ,
dans la banlieue de Nantes, ont été mis en examen jeudi.
 Originaires de Russie, d'Ouzbékistan et d'Ingouchie, ces hommes âgés d'une vingtaine à une quarantaine d'années ont été mis en examen pour vol en bande organisée et recel en bande organisée, et cinq d'entre eux ont été placés en détention provisoire,
a-t-on précisé de même source.
 "Plusieurs tonnes" de métaux ont été volées au cours du "premier trimestre" 2015 dans l'enceinte de l'ancienne caserne de gendarmerie Pelletier, inoccupée depuis plusieurs mois. Les suspects ont dérobé, nuit après nuit, les câbles électriques et les conduites en cuivre de 112 logements vidés de tout occupant, avant de les revendre à des entreprises de récupération de métaux.
                
 Treize personnes au total avaient été interpellées mardi par les gendarmes, à Nantes et à La Chapelle-sur-Erdre, en Loire-Atlantique,
ainsi qu'au Mans et à Sablé-sur-Sarthe.

Avec AFP

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité