Affaire Dupont de Ligonnès : retour sur 10 années d'un fait divers hors du commun

10 ans après la macabre découverte du quintuple homicide de la famille Dupont de Ligonnès à Nantes,en avril 2011, le suspect n°1, le père de famille Xavier Dupont de Ligonnès, reste introuvable.

L'affaire Dupont de Ligonnès à Nantes, un faits divers hors norme
L'affaire Dupont de Ligonnès à Nantes, un faits divers hors norme © France 3 Pays de la Loire

Xavier Dupont de Ligonnès qui retire 30 euros à un distributeur. C'est la dernière image de l'homme le plus recherché de France.

Le lendemain, le 15 avril 2011, il abandonne sa voiture sur le parking de l'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens dans le Var, et part à pied un sac à l'épaule contenant peut être son fusil… Depuis plus aucune trace.

Dix jours auparavant, à Nantes, dans sa maison du 55 bd Robert Schumann, Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d'avoir tué par balle sa femme Agnès et leurs 4 enfants : Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans et Benoît, 13 ans.

La maison des de Ligonnès au 55 bd Schuman à Nantes
La maison des de Ligonnès au 55 bd Schuman à Nantes © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Alors que débute une conférence de presse organisée par le parquet de Nantes au sujet de la disparition inquiétante de la famille de Ligonnès, une macabre découverte fait basculer l'enquête.

"Il y a quelques minutes, un reste humain a été découvert dans le jardin de cette famille, sous la terrasse, et l'enquête bascule donc malheureusement nettement sur une qualification criminelle de séquestration et d'assassinat", annonce Xavier Ronsin le procureur de Nantes de l'époque. Nous sommes le 21 avril 2011.

Le corps d'Agnès et des quatres enfants, ainsi que ceux de leurs deux chiens, sont retrouvés enterrés dans des sacs recouverts de chaux sous la terrasse de leur jardin.

Les enquêteurs découvrent alors que tout a été mis en scène et méticuleusement préparé. Le bail résilié, la maison entièrement vidée et nettoyée de fond en comble….Jusqu'au départ pour l'Australie ou les Etats-Unis selon les lettres, mails et sms que le père de famille rédige et envoie à l'entourage et aux écoles des enfants.

"Le père a été muté en urgence en Australie et il m'informe qu'il part avec toute sa famille et que donc, Anne et Benoit ne reviendront plus à la Perverie", indique à l'époque Olivier Bouissou, le directeur du collège de la Perverie à Nantes en 2011.

Un mandat d'arrêt international est lancé à l'encontre de Xavier Dupont de Ligonnès. S'ensuit une cavale infernale. Mais le fugitif a pris de l'avance.

Le 10-11 avril il est aperçu à La Rochelle. Deux jours plus tard, il est dans le Vaucluse. Il passe une nuit dans un hôtel 5 étoiles au Pontet à côté d'Avignon. Puis direction Le Var, à Lorgues et enfin Roquebrune-sur-Argens. Où l'homme disparaît des radars. Comme s'il s'était évaporé dans la nature. 

Xavier Dupont de Ligonnès a séjouné à l'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens
Xavier Dupont de Ligonnès a séjouné à l'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens © BORIS HORVAT / AFP

 

10 ans que le mystère Dupont de Ligonnès reste entier

10 ans que sa traque fascine autant les enquêteurs que les citoyens du monde entier. Plus de 1 000 signalements de l'homme ont été faits à la police.

En France, beaucoup pensent l'avoir vu sur les lieux de son enfance à Versailles, ou de ses vacances, dans l'ouest, et le sud surtout : La Rochelle, Fréjus, Saint-Raphaël, Nice, Annecy. Même en Corse où il aurait été vu dans une rue de Bastia.

Xavier Dupont de Ligonnes
Xavier Dupont de Ligonnes

A l'étranger, en Europe, l'homme au visage de "Monsieur Tout le monde" aurait été reconnu en Italie à Mondovi, près de Turin, par un couple de restaurateur chez qui il aurait déjeuné.

"De suite, j'ai eu un petit doute que c'était monsieur de Ligonnès sans être certain..."

Autre signalement de Xavier Dupont de Ligonnès, en Allemagne à Hanovre. Piste prise au sérieux car il aurait pu tenter de retrouver l'une de ses maîtresses, une certaine Claudia qu'il aurait tenté de contacter les jours précédant le quintuple homicide de sa famille...

Enfin, le Nantais aurait été vu aux Etats-Unis à Chicago et à Las Vegas. Les Etats-Unis, pays de tous les possibles où il a souvent séjourné en compagnie de ses meilleurs amis. Fasciné par le rêve américain, lui qui a pourtant tout perdu.


Beaucoup de fausses pistes

Xavier Dupont de Ligonnès a été vu partout mais retrouvé nulle part.

Tous les signalements n'ont pas pu être vérifiés par les enquêteurs. Et même parmi ceux vérifiés, beaucoup de fausses pistes. 

Les gendarmes près du parc du Cannet-des-Maures, dans la commune du Cannet-des-Maures, dans le sud-est de la France, le 2 mai 2013
Les gendarmes près du parc du Cannet-des-Maures, dans la commune du Cannet-des-Maures, dans le sud-est de la France, le 2 mai 2013 © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Les ossements humains retrouvés à Bagnols-en-forêt, dans le Var, non loin de sa dernière apparition… Après analyse ce n'était pas lui.

Même département, même secteur, le monastère Notre-Dame de Pitié est perquisitionné, car un moine ressemble fortement au fugitif mais son test ADN infirmera les soupçons.

L'Écosse restera la plus grosse erreur.  À l'aéroport de Glasgow, les empreintes digitales d'un retraité des Yvelines, Guy Joao, sont estimées confondantes avec celle de Xavier Dupont de Ligonnès. Emballement médiatique, jusqu'à ce que les vérifications ADN plus poussées des autorités françaises démentent cette malencontreuse confusion.  

Xavier Dupont de Ligonnès reste introuvable. Et toutes les pistes liées à son entourage, le suicide et la fuite à l'étranger sont encore étudiées dans ce qui reste l'une des plus complexes affaires criminelles françaises non élucidées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire dupont de ligonnès justice société