• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Assassinat de Marion : l'accusé a refusé de sortir de sa cellule

Les deux avocats de Yannick Luende Bothelo, Olivier Renard et Carole Le Roux / © France 3 Pays de la Loire
Les deux avocats de Yannick Luende Bothelo, Olivier Renard et Carole Le Roux / © France 3 Pays de la Loire

Au deuxième jour de son procès, Yannick Luende Bothelo a refusé d'être extrait de sa cellule de la maison d'arrêt de Nantes. L'audience est provisoirement suspendue.

Par Fabienne Béranger avec Virginie Charbonneau

"Je ne peux pas venir aujourd'hui, je serai là demain, j'ai des problèmes de santé qui me donnent des démangeaisons et des voix qui me torturent le cerveau", tels sont les propos tenus par Yannick Luende Bothelo dans un courrier adressé ce mercredi matin à la cour d'assises de Nantes.
En l'absence de l'accusé, l'audience est provisoirement suspendue. La présidente de la cour d'assises a envoyé un huissier à la maison d'arrêt de Nantes afin que soit remis au prévenu une sommation à comparaitre mais rien ne dit que cela suffira.

L'audience pourrait reprendre sans Yannick Luende Bothelo mais pas avant la fin de matinée.
Cet Angolais de 29 ans est accusé de l'assassinat et du viol de Marion, une adolescente de 14 ans en 2012 à Bouguenais près de Nantes.
Yannick Luende Bothelo, qui comparaît également pour l'agression de deux hommes âgés, encourt la réclusion criminelle à perpétuité. La décision de la cour est attendue le 18 novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus