Carquefou : la fresque pour Emiliano Sala attendra les élections municipales

Une fresque pour Emiliano Sala pourrait voir le jour à Carquefou sur le site du Moulin Boisseau. C'est la volonté de quelques personnes qui ont cotoyé le footballeur.
Hommage à Emiliano Sala, place Royale à Nantes, janvier 2019
Hommage à Emiliano Sala, place Royale à Nantes, janvier 2019 © Luc Prisset, France 3 Pays de la Loire
Ils sont quatre à porter ce projet. Marie-Jeanne, la confidente d'Emiliano Sala, Jean-Philippe et Lydie, ses amis coiffeurs et Aurélie, qui l'a également cotoyé à Carquefou où résidait le footballeur.

"Mon petit garçon en était fan", raconte Aurélie, "on a commencé à se parler, se connaître, c'était quelqu'un de très abordable".

Aujourd'hui, la petite bande des quatre souhaiterait que soit dessinée une fresque à la mémoire du champion sur les murs du complexe sportif du Moulin Boisseau à Carquefou.

"Nous avons repéré le lieu, fait des photos, monté un dossier déposé fin novembre à la mairie", précise Aurélie, "le dossier devait passer en conseil municipal le 9 décembre dernier mais la mairie nous a  fait savoir hier (ce lundi 20 janvier NDLR) qu'il n'y aurait rien de fait avant les élections, mais c'est en bonne voie". Gabriel Giffra, l'artiste argentin qui a déjà dessiné une fresque en la mémoire d'Emiliano Sala à Progreso, en Argentine, ville natale du footballeur, est partant pour créer la fresque à Carquefou.

L'idée serait ensuite de l'inaugurer en présence de la famille d'Emiliano Sala, Mercedes, sa mère, Dario et Romina, ses frère et soeur, son ami Alan Boschero et Daniel Ribeiro, président du club de foot de Progreso.

La fresque serait autofinancée par un appel aux dons.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société fc nantes football sport