Coronavirus : le Petit-Beurre de LU dit "Merci beaucoup" aux soignants avec La Croix-Rouge

Une édition limitée du Petit-Beurre de la marque LU porte un message pour les soignants : "Merci beaucoup". L'usine située près de Nantes a livré 10 000 paquets de gâteaux à la Croix-Rouge de Loire-Atlantique pour les distribuer.

Les biscuits de l'édition limitée "Merci Beaucoup" distribués aux soignants par la Croix-Rouge de Loire-Atlantique
Les biscuits de l'édition limitée "Merci Beaucoup" distribués aux soignants par la Croix-Rouge de Loire-Atlantique © France Télévisions
La Croix Rouge de Loire-Atlantique a reçu 10 000 paquets de Petit-Beurre de la marque LU avec une mention inédite : "Merci beaucoup" avec le dessin d'un coeur. Ce message est à destination des personnels soignants des hôpitaux et des Ehpad mobilisés pendant la crise du coronavirus. Les premières distributions de biscuits ont eu lieu fin juin à Châteaubriant et au CHU de Nantes. Une nouvelle distribution s'est déroulée ce 10 juillet au Centre Hospitalier d'Ancenis à l'est de Nantes. Depuis 1886, le célèbre biscuit nantais portait la même inscription : "LU Petit-Beurre Nantes".

En hommage au personnel soignant de la région nantaise, notre usine de La Haye Fouassière change son empreinte originale

Mathias Dosne, président de Mondelez France

Au total, près de 10 000 paquets de 200g ont été fabriqués dans l'usine de La Haye-Fouassière au sud de Nantes avant d'être offerts à la Croix-Rouge de Loire-Atlantique.
 

La Croix-Rouge mobilisée contre le Covid-19


Au-delà de l'opération symbolique autour des biscuits, la Croix-Rouge française reste très mobilisée dans le contexte de crise provoqué par la récente pandémie. Et ce aussi bien sur le plan de la crise sanitaire, qu'économique et social.

La crise Covid-19 est aussi l'opportunité de repenser le fonctionnement de nos sociétés pour qu'elles soient plus justes et plus protectrices, de la personne humaine et de l'environnement

La Croix-Rouge française


Pendant le confinement, de nombreuses distributions alimentaires ont été assurées par la Croix-Rouge grâce à des bénévoles et à des donateurs. La délégation de Loire-Atlantique mentionne par exemple sur sa page Facebook le lait de la marque "Juste et vendéen" qui a garni certains paniers ou encore l'opération de la SurpreNantes épicerie lancée par des étudiants nantais et à laquelle elle était associée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter