Déconfinement : pas facile de retourner au cinéma le soir, même avec un ticket horodaté

Les cinémas vont pouvoir rouvrir le soir sous certaines conditions. Avec le couvre feu fixé à 21h, la dernière séance devra se terminer au maximum à cette heure-là , pas facile dans ces conditions de définir un horaire de début fixe, ou favorable pour les spectateurs.
La dernière séance devra-t-elle se terminer exactement à 21h durant le couvre feu ?
La dernière séance devra-t-elle se terminer exactement à 21h durant le couvre feu ? © Lionel Vadam/ MAXPPP
Avec les modalités définies par la gouvernement pour ce second déconfinement, les cinémas vont pouvoir rouvrir en journée jusqu'en début de soirée.

L'heure du couvre feu, fixée à 21h, va contraindre les exploitants de salles à programmer les horaires de début des films de manière à ce qu'ils se terminent... à 21h. Ensuite, le spectateur pourra rentrer chez lui, le ticket de cinéma lui vaudra "sauf conduit" !

Si la possibilité de remettre des films à l'affiche réjouit les exploitants de salles, leur bonheur serait complet s'ils pouvaient dépasser l'heure fatidique !

Et la séance de 20 heures ?

"Nous allons devoir programmer les films d'une durée de 1h30 à 19h30, ceux de 2h à 19h. Ce qui nous interdit dans ce cas la séance de 18h. Dans l'idéal, il faudrait que nous puissions faire une séance à 18h et une seconde à 20h" explique Florence Bourhis du Cinématographe à Nantes.

Mais en commençant à 20h, le film se terminerait après 21h... et contreviendrait aux règles du couvre feu sanitaire ! Pas simple pour ce cinéma d'art et essai.

Yves Sutter, le directeur général de Cinéville est plus radical. "Mardi soir, tout le monde a entendu le président parler de la réouverture des théâtres et des cinémas le soir avec la possibilité de rentrer chez soi avec un ticket horodaté. Tout le monde a compris après 21h, puisque pour les cinémas comme pour les théâtres, la séance majeure c'est à 20h..."

Tout le monde, sauf visiblement le gouvernement, "soit le président s'est moqué de nous, soit le gouvernement se moque du président !"

Car la séance de 20h est vitale pour les cinémas. Elle concentre l'essentiel des recettes d'une journée. Et puis, la période des fêtes est propice aux sorties en famille, autant qu'aux "grands films". Et longs ! "Warner maintient la sortie de Wonder Woman 1984 le 16 décembre, c'est un film de 2h31, il va falloir commencer la séance à 18h15 si on veut respecter le couvre feu !"

Les exploitants de salles de cinéma ont du mal à comprendre pourquoi il convient de permettre aux commerçants d'ouvrir plus tard le soir pour étaler le flux de clientèle, et que le gouvernement prend la décision inverse les concernant. "On peut rentrer chez soi en descendant du train à 22h30, mais pas en sortant du cinéma !" compare Yves Sutter.

Après tout, les spectateurs n'auront d'autre choix que celui de rentrer chez eux !

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société