Déconfinement : les soldes d'été pour le 22 ou 25 juillet, à Nantes les commerçants sont pour

Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances a annoncé le report du début de la période des soldes d'été de trois ou quatre semaines, les commerçants de l'association Plein Centre à Nantes sont pour, et proposent les 22 ou 25 juillet comme date de départ.

Avec le déconfinement, des soldes d'été repoussées au 22 ou 25 juillet, c'est le souhait des commerçants de Plein Centre à Nantes
Avec le déconfinement, des soldes d'été repoussées au 22 ou 25 juillet, c'est le souhait des commerçants de Plein Centre à Nantes © Christophe Turgis / France Télévisions
Après la rude période de confinement qui a mis à mal les comptes des commerces pas essentiels à la vie de la nation, la vie reprend doucement chez la plupart d'entre eux. Seuls les cafetiers et les restaurateurs principalement n'ont pas encore pu ouvrir leurs commerces.

Pour les commerces d'habillement, de mobilier, de décoration de la maison, qui vivent au rythme des collections saisonnières, la période des soldes succédant à une courte période de reprise d'activité n'aurait pas permis de remettre les comptabilités en bon ordre.

La décision du ministre de l'Économie est bienvenue à Nantes. "C'est une décision de bon sens qui va permettre aux commerçants de travailler sur des marges normales le plus longtemps possible" indique Olivier Dardé, le président de l'association "Plein Centre" des commerçants de Nantes.

"Pour nos adhérents, il serait souhaitable que la date choisie par le ministre se situe le 2 ou le 25 juillet. C'est la demande que nous avons faite avec la CAMF (Commerces et artisans des Métropoles de France) à ses services, et à ceux de madame Pannier-Runacher, la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances".

Pour l'instant, l'idée du report de la date du début des soldes d'été semble faire l'unanimité, même si cette date reste encore à fixer.

Trop tôt, les français pourraient retenir leurs achats jusqu'à la dernière minute lors de leur départ en vacances pour profiter des soldes, trop tard, ils pourraient faire l'impasse sur des achats estivaux !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter