REPLAY. Les acteurs des métiers du soin à la personne mobilisés, les PME frappées par le surcoût énergétique, les vins d' Anjou sur le marché, au sommaire de notre journal régional à 19h

Diffusé du au Publié le
Écrit par Stéphane Hérel .

Les professionnels du soin et de l’accompagnement du secteur associatif ont dénoncé leurs faibles salaires, leur manque de moyens, la pénurie de personnel, une dégradation de leurs conditions de travail, à l’occasion d’une journée de mobilisation.

Mobilisation des professionnels de santé ce 28 septembre à Nantes

A l'appel de huit organisations des métiers de l'humain, plusieurs centaines de professionnels ont manifesté cours des 50 otages, à Nantes, ce mercredi 28 septembre. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/greve-du-jeudi-29-septembre-2022-les-consequences-sur-les-transports-et-ecoles-en-pays-de-la-loire-2623964.html

Leurs revendications concernent en priorité la revalorisation des salaires pour l'ensemble des professionnels de ces secteurs, notamment ceux écartés du Ségur de la Santé, et alerter sur le sous-effectif dans les établissements de santé. Symboliquement, certains salariés portaient des clés en cartons pour signifier leur ras-le-bol: "On vient remettre la clé aux services de l’Etat et à la préfecture, parce que si on ne peut plus faire notre travail dans de bonnes conditions, on préfère rendre les clés de nos structures", confirme Julien Lemarchand, directeur du Jardin de Cocagne à Angers.

Les PME frappées par le surcoût énergétique

Le coût de l'énergie lié à la guerre en Ukraine, angoisse des entreprises. Le prix du mégawattheures fluctue énormément, et les entreprises françaises ont jusqu'au 31 octobre pour signer leur contrat d'Energie, un contrat signé pour 3 ans ! 

Aujourd'hui aucune offre n'est faite sur le marché, et le prix du mégawatt-heure ne cesse de fluctuer. Si la situation persiste, les entreprises vont voir leur facture d'électricité multipliée par 5 ou 6. Une situation impensable.

via GIPHY

La place des vins d'Anjou sur les marchés français et étrangers

Les vendanges s'achèvent dans le Saumurois avec les rouges. Un millésime qui s'annonce plutôt prometteur tout comme les ventes à venir. Si le marché français stagne, c'est à l'étranger que l'Anjou trouve de la croissance. Les vins frais et élégants séduisent à l'international.

durée de la vidéo : 01min 40
Depuis plusieurs années, les vins d'Anjou ont le vent en poupe tant sur le marché français qu'à l'international. ©Reportage de Laurence Couvrand, Laura Striano, Marie-Catherine Georgelin

Tous vos journaux régionaux sont à retrouver en replay sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité