Dissolution de l'Assemblée nationale. Des milliers de personnes manifestent

Plus sur le thème :

Après la victoire du Rassemblement National au scrutin des Européennes ce dimanche 9 juin et l'annonce par Emmanuel Macron de la dissolution de l'Assemblée nationale, des mouvements appelaient à se rassembler devant les préfectures.

En Pays de la Loire, comme au niveau national, le RN est sorti en tête des élections européennes de ce 9 juin 2024. Il a obtenu, dans cette région, plus de 27% des voix.

Réactions de satisfaction et de colère se succèdent depuis l'annonce des résultats.

Lire aussi : Résultats élections européennes 2024 : le RN en tête en Pays de la Loire, Sarthe et Vendée suivent de près la tendance nationale

Mais ce qui a pris le pas sur ce score historique de l'extrême droite française dans un scrutin européen, c'est l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le Président Macron. 

Les Français sont donc à nouveau convoqués devant les urnes les 30 juin et 7 juillet pour élire leurs députés. L'enjeu est aussi fort que la campagne est courte. Le premier tour est dans moins de trois semaines.

D'ores et déjà, les partis et mouvements d'opposition à l'extrême droite appelaient à manifester ce lundi 10 juin contre les idées défendues par le Rassemblement National. 

Dans plusieurs départements de France, le rendez-vous était prévu pour 18h devant les préfectures.

Beaucoup de monde à Nantes

C'était notamment le cas à Nantes où ils étaient 4400 à défiler sous le crachin.

La place devant la préfecture était noire de monde en fin de journée.

Un cortège s'est ensuite formé qui a pris le chemin du centre-ville pour réclamer une union de la gauche, "la seule solution pour contrer le Rassemblement National" disait une manifestante. Ce que demandent aussi des députés présents.

►Interviews de Andy Kerbrat, député LFI de Loire-Atlantique et Julie Laernoes, députée EELV de Loire-Atlantique, présents sur le rassemblement de Nantes.

durée de la vidéo : 00h00mn27s
Rassemblement contre l'extrême droite à Nantes. Interviews de Andy Kerbrat député LFI et Julie Laernoes députée EELV. ©France Télévisions Siegrid de Misouard et Vincent Raynal.
L'appel est relayé par d'autres formations ou mouvements comme, à Saint-Nazaire, la Ligue des Droits de l'homme, la CGT et le MRAP.

Le rassemblement a commencé en fin d'après-midi, devant la sous-préfecture où plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées. Les prises de parole se sont enchaînées de partis politiques, syndicats, associations...

Au Mans, c'est la FSU, entre autres, qui donnait rendez-vous devant la préfecture de la Sarthe.

Un rassemblement était prévu également devant la préfecture du Maine-et-Loire, à Angers.

En Vendée, un rassemblement spontané est possible, mais rien d'organisé ce lundi. Il pourrait avoir lieu plus tard dans la semaine. On parle dans ce département d'une manifestation un samedi.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité