Du nouveau sur l'Île de Nantes : plusieurs espaces verts en projet

© MaxPPP
© MaxPPP

La paysagiste et l'urbaniste du projet présentaient ce lundi leur projet d'espaces verts sur l'Île de Nantes. 34,5 hectares de parcs sont prévus. 

Par Cathy Dogon

Jacqueline Osty et Claire Shorter présentaient ce lundi les grandes lignes de leur projet sur l'Île de Nantes. La paysagiste et l'urbaniste optent pour plusieurs espaces verts, plutôt qu'un grand parc, essaimés sur toute l'île.

© Presse Océan
© Presse Océan


34,5 hectares totaliseraient la verdure, entre le parc des chantiers et les nouveaux parcs imaginés : parc de la Loire, Prairie au duc, Boire Saint Anne et quai Wilson.

Nous imaginons un réseau de parcs d’échelles variées et pour des usages différents, dont un grand parc métropolitain en bord de Loire, en contrepoint du parc des Chantiers et qui intègre la Loire et les berges naturelles de Pirmil dans son horizon"

annonce Jacqueline Osty.

Le grand parc métropolitain un temps envisagé prend le nom de "parc de Loire", et se situera au sud ouest de l’Île de Nantes, en bord du fleuve le long du quai Wilson.

Il prend place dans un système paysager plus vaste qui englobe également la rive naturelle de Pirmil-les-isles, Trentemoult, ou encore la carrière Miséry du Bas-Chantenay au nord qui accueillera un jardin extraordinaire et l’Arbre aux hérons. (...) Il bénéficie d’une exposition au sud qui favorise son ensoleillement en toutes saisons.

Avec les déménagement du Marché d'Intérêt National, le CHU et la ligne de tram vers Rezé, l'île va connaître de grands changements. 

L'échéance principale est fixée à 2037. 6 000 logements devraient y être construits, dont un quart d'HLM et un quart de logements abordables. Les immeubles ne dépasseront a priori pas les 6 étages. 

Sur le même sujet

Les + Lus