• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Enchères Lu à Drouot : la ville de Nantes acquiert (entre autres) l'oeuvre de Bocchino

La ville de Nantes a acheté aux enchères à Drouot "Les enfants à la vitrine" de Bocchino, le 19 septembre 2018 / © Christophe Amouriaux, France 3 Pays de la Loire
La ville de Nantes a acheté aux enchères à Drouot "Les enfants à la vitrine" de Bocchino, le 19 septembre 2018 / © Christophe Amouriaux, France 3 Pays de la Loire

"Les enfants à la vitrine" de Bocchino resteront Nantais. La ville de Nantes vient de l'acquérir aux enchères à Drouot. La municipalité a acheté trois autres pièces de la collection d'Olivier Fruneau-Maigret.

Par Fabienne Béranger

La ville de Nantes vient d'acquérir "Les enfants à la vitrine" de Bocchino pour le somme de 22 000€.
"Nous possédions le dessin à la mine de plomb mais pas l'épreuve finale en couleurs", précise la mairie qui a également cassé sa tirelire pour se porter acquéreur de  "Iceberg" de Luigi Loir pour 26 000€. Une oeuvre estimée entre 20 et 25 000 euros dans le catalogue.
"L'une des plus belles images LU. Il s'agit bien entendu de l'original qui vient renforcer l'excellence de notre collection".

La ville de Nantes a également fait l'acquisition de "La Jeune fille au Petit Beurre" pour un montant de 8 200€.
"Véritable icône de la marque, il s'agit de la première publicité (1890) avec figure féminine spécialement pour le Petit beurre", explique la mairie de Nantes, qui a aussi acheté  "Le seau aux souris" pour 3 000€.

"Nous devons avoir, plus de 2000 objets LU dont plus de 200 originaux", explique la municipalité de Nantes, des pièces qui seront  à découvrir au musée d'histoire de Nantes.

Le premier dessin du petit Beurre a été, quant à lui, acheté par Mondelez,  le groupe américain propriétaire aujourd'hui de Lu. Il a été adjugé à 13 000 euros, soit 4 fois l'estimation haute du catalogue.

 
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus