ÉVÉNEMENT. Festival du Cinéma Espagnol de Nantes 32ème édition, demandez le programme !

durée de la vidéo : 00h01mn02s
Bande annonce du 32 ème festival du Cinéma espagnol de Nantes ©Festival du Cinéma Espagnol

Le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes est un rendez-vous important pour le cinéma ibérique. La 32ème édition lui déroule le tapis rouge du 23 mars au 2 avril. Parmi les temps forts de cette édition, la présence de l'actrice Carmen Maura, invitée d'honneur, un hommage à l'acteur Luis Tosar et un ciné-concert exceptionnel !

Le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes met en lumière la richesse du cinéma espagnol avec plus de 70 films en grande partie inédits, programmés autour de 5 compétitions et 7 prix : Fictions, Documentaires, Premiers films, Courts-métrages.

Les jurys sont composés de professionnels du 7 e art, de journalistes, d’universitaires. 2 autres récompenses sont attribuées par le public.

Cette année, l’invitée d’honneur est la célèbre actrice Carmen Maura. Le festival rend également hommage à l’un des plus talentueux acteurs espagnols Luis Tosar. Présent sur la très belle affiche du festival, une rétrospective en 6 films de son choix lui rendra hommage.

Pendant 11 jours, le festival, c'est aussi des rencontres, des master class, de nombreuses avant-premières en présence, souvent, des acteurs et des réalisateurs.

Ce festival est également l'occasion de découvrir d'autres cinémas comme cette fenêtre ouverte, chaque année, sur le cinéma basque. Les enfants ne sont pas en reste avec des séances et une compétition réservées à près de 9000 scolaires attendus.

Cette année, le festival propose une exposition sur des femmes cinéastes ou travaillant pour le 7ème art et une section Hors-Compétition offrant un panorama de films espagnols sortis en France en 2022. Dans cette sélection, on trouve le film très fort AS BESTAS de Rodrigo Sorogoyen qui a impressionné le public de Premiers Plans à Angers, NOS SOLEILS ( Alcarràs) de Carla Simón ou encore EL AGUA de Elena López Riera avec Luna Pamies, Bárbara Lennie, Nieve De Medina et  Alberto Olmo.

Ce long métrage El agua a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2022,  nominé pour la meilleure première réalisation et la révélation actrice aux Goya 2023. Le film raconte l'histoire d'une bande de jeunes qui fuit l'ennui estival d'un petit village du sud-est espagnol. Ils fument, dansent, rigolent, se désirent mais alors qu'une tempête, inscrite dans une légende locale,  menace d'éclater, l'atmosphère devient électrique dans le groupe.

durée de la vidéo : 00h01mn28s
Bande annonce du film El agua de Elena López Riera ©FCNE

Pilar Martinez-Vasseur co-directrice du festival évoque la diversité, la créativité et l'audace de ces tous jeunes cinéastes, qui font aujourd'hui le succès critique et public du cinéma espagnol. Ces films  débutent leur carrière dans les festivals, y obtiennent des prix, des articles élogieux dans la presse, le bouche à oreille faisant le reste auprès du public après leur sortie en salle. 

durée de la vidéo : 00h02mn59s
Interview avec Pilar Martinez-Vasseur co-directrice du festival ©France Télévisions/C. Chastanet

Festival du Cinéma Espagnol, qui suis-je ?

D'abord un peu d'histoire racontée au crayon, celle de la création et de l'évolution du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes. De sa naissance dans les années 1990 à l'université de Nantes à aujourd'hui. Une animation réalisée par les étudiant.es d' Audencia SciencesCom, de ecoledesignnantes dans le cadre d'un workshop en février 2023.

Carmen Maura, invitée d'honneur du Festival

Pour la première fois à Nantes, Carmen Maura ( Les femmes du 6e étage¡Ay, Carmela!Femmes au bord de la crise de nerfsPepi, Luci, Bom, etc.) est l'Invitée d’honneur de l’édition 2023. Elle est l’une des actrices espagnoles les plus reconnues au niveau international. Elle a travaillé avec des grands réalisateurs espagnols tels que Carlos Saura, Pedro Almodóvar et des cinéastes européens, notamment français, Jean Pierre Mocky,  Etienne Chatiliez. Carmen Maura est la plus française des stars espagnoles !

C'est au théâtre et en animant un show télévisé que Carmen Maura débute sa carrière. Dans les années 70, on la découvre sur grand écran dans des rôles secondaires, jusqu’à   Tigres de papel  (1977), premier long-métrage de Fernando Colomo dans lequel elle explose littéralement. En 1978, elle tourne pour la première fois avec Carlos Saura dans   Les Yeux bandés, juste avant d’être choisi par le jeune Pedro Almodóvar :   Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier  (1980). C’est le début d’une longue collaboration : Dans les ténèbres (1983), Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? (1984),   Matador (1986), La Loi du désir  (1987) ou encore Femmes au bord de la crise de nerf (1988) pour lequel elle reçoit le Goya de la Meilleure Actrice.

En 1990, Carlos Saura - le réalisateur qui a popularisé le cinéma espagnol s'est éteint en février dernier. Il était très fidèle au festival nantais - lui offre le rôle principal dans  ¡Ay Carmela! . Elle participe à de nombreuses productions européennes et tourne avec des réalisateurs français. Elle sera notamment Anne d’Autriche dans Louis, enfant roi  (1993) de Roger Planchon, elle joue la belle fermière du Gers dans Le Bonheur est dans le pré  (1995) d’Étienne Chatiliez, puis dans les films de Jean-Pierre Mocky, Martin Provost ou André Téchiné.

À 50 ans, la comédienne continue de surprendre et n’hésite pas à jouer pour de jeunes cinéastes comme Álex de la Iglesia avec Mes chers voisins (2000). Pour ce long-métrage, elle reçoit le Goya de la Meilleure Actrice et la Coquille d’Argent au Festival international de San Sebastián. D’autres films suivront : 800 balles (2002) et Les sorcières de Zugarramurdi (2013) .

Les années 2000 marquent les retrouvailles avec Pedro Almodóvar pour Volver (2006). Elle remporte le Goya (l'équivalent de nos Césars du cinéma) du Meilleur Second Rôle Féminin et un Prix collectif d’Interprétation Féminine au Festival de Cannes.

Elle est la seule interprète espagnole à avoir reçu le César de la Meilleure Actrice dans un second rôle pour son apparition dans Les Femmes du 6e étage  (2011) de Philippe Le Guay. Elle poursuit une très belle carrière et apparait dans de nombreux films et au théâtre. En 2022, on a pu la retrouver sur scène à Paris dans L’Hirondelle, une pièce de Guillem Clua, mise en scène par Anne Bouvier.

Carmen Maura sera à Nantes du vendredi 31 mars au samedi 1er avril 2023. L’actrice espagnole donnera une masterclass (samedi 1er avril au Théâtre Graslin) et présentera quatre films de son choix au cinéma Katorza : ¡AY, CARMELA! de Carlos Saura, LE HAREM DE MADAME OSMANE de Nadir Moknèche, LISBOA de Antonio Hernández et SOMBRAS EN UNA BATALLA de Mario Camus

Hommage à l'acteur Luis Tosar

C'est en tournant dans des courts métrages et dans une série de la télévision galicienne Mareas Viva que l’acteur et producteur espagnol Luis Tosar a débuté sa carrière. Il a remporté le Goya  du Meilleur Acteur en 2003 pour Ne dis rien d’Icíar Bollaín et le Goya du Meilleur Second Rôle Masculin pour Les lundis au soleil de Fernando Leon de Aranoa  dans lequel il jouait aux côtés de Javier Bardem  

Depuis, Luis Tosar est régulièrement sur le devant de la scène : Inconscientes  de Joaquín Oristrell,   Miami Vice – Deux flics à Miami  de Michael Mann,The Limits of Control  de Jim Jarmusch et surtout Cellule 211 de Daniel Monzon qui l’impose définitivement comme un acteur de premier plan et lui permet d’obtenir pour la seconde fois le Goya du Meilleur Acteur.

Luis Tosar était à l'affiche en 2022 à Nantes de deux films d’Icíar Bollaín : le doublement primé L es repentis  dans lequel il incarne un assassin repenti, et También la lluvia / Même la pluie  dans la peau d'un producteur Costa. 

On le verra dans le film EN LOS MÁRGENES premier film de l’acteur Juan Diego Botto avec Penélope Cruz. Ce film, nominé 5 fois aux Goya 2023 est en compétition dans la catégorie fiction. Il sera projeté, pour le première fois en France,  en présence de l'acteur et du réalisateur, lors de la cérémonie d'ouverture. 

Les films en compétition cette année sont :

  • À CONTRE TEMPS de Juan Diego Botto
  • CREATURAS de Carlos Vermut
  • LA CONSAGRACION DE LA PRIMAVERA de Fernando Franco
  • LES  TOURNESOLS SAUVAGES de Jaime Roslaes 
  • LA MATERNAL de Pilar Palomero
  • UN AN, UNE NUIT de Isaki Lacuesta
  • Et SURO de Mikel Gurrea.

Ce film était sélectionné au festival Premiers Plans d'Angers. Il a reçu le Prix Fipresci et le Prix du Cinéma Basque au Festival de San Sebastián 2022 et fut 2 fois nominé aux Goya 2023

Un ciné-concert exceptionnel pour la clôture 

Pour la cérémonie de clôture, un ciné-concert inédit est proposé aux festivaliers. Le chef-d’œuvre du cinéma muet espagnol LA ALDEA MALDITA (Le village maudit) de Florián Rey (1930) sera revisité par une bande sonore créée par le compositeur et musicien, une célébrité en Espagne, Raül Refree. Il sera sur scène, accompagné de Núria Andorrà aux percussions pour cette unique représentation en France. Une expérience à vivre le dimanche 2 avril à 18h30 à l’Opéra de Nantes - Théâtre Graslin.

L'édition 2022 en quelques chiffres

Festival du cinéma espagnol du 23 mars au 2 avril 2023 

Les adresses du festival : Cinéma Le Kartoza, l'espace Cosmopolis (expo, conférences, bar, librairie et billetterie) et le théâtre Graslin - Nantes