FC Nantes / Olympique de Marseille : beau match mais une défaite pour les Canaris

© FC Nantes
© FC Nantes

Deuxième journée de Ligue 1 et déjà un classique. Une façon d'honorer les 34 000 personnes pressées dans les tribunes pour le premier match de la saison dans la Beaujoire rénovée. Une première aussi pour l'entraîneur Claudio Ranieri marquée par les blessures et les arrêts des deux gardiens.

Par Cathy Dogon

Après une défaite douloureuse, les joueurs du FC Nantes doivent se racheter auprès de l'Olympique de Marseille. Pour Claudio Ranieri, le nouvel entraîneur, il s'agit du premier match à domicile, comme pour certains joueurs qui sortent tout juste du mercato. 


L'OM s'est finalement imposé après un match serré. Les deux équipes étaient très équilibrées et ont laissé le suspense filer jusqu'à la 87e minute et un but d'Ocampos.

On refait le match


Le gardien brille ! Premier arrêt de Ligue 1 par Tatarusanu, tout juste recruté, à moins de 4 minutes de jeu. 



Le jeu est pressé. Une tentative de Bammou puis de Lima après 5 minutes de jeu intercemptées par les gardiens, splendides en ce début de match. 



Deuxième arrêt du gardien nantais. Sur les réseaux sociaux Tatarusanu se fait remarquer, notamment lors d'une frappe centrée de Patrice Evra, centrée à la 7è min.

8 minutes de jeu et déjà 3 belles occasions (2OM 1FCN). Valentin Rongier sort cependant sur civière. Le changement est tout de suite demandé. Moutoussamy le remplace.

Bammou blessé, un clacage à la cuisse, deuxième changement du match en si peu de temps ! Thomasson le remplace. Un troisième changement est annoncé à la 20e minute. Kacaniklic est remplacé par Iloki. 

A propos des changements consécutifs, un joueur interviewé à la volée répond :
 

Ca veut dire quelque chose quand même... Cc'est peut être dû à la préparation [de l'OM], mais c'est un match plaisant.


Après une demi-heure de match, les équipés semblent équilibrées mais ne parviennent pas à conclure. 

34e minute. La défense de Nantes surprise mais Valère Germain décroche une tête. Le but était à un cheveu. 
 


Une faute de Patrice Evra pousse l'OM au coup franc à la 44e minute. 

La mi-temps a sonné et toujours pas de but, mais les deux équipes peuvent se féliciter de ce match. L'OM offensive est bloquée par une bonne défense nantaise. Côté marseillais, Maxime Lopez commente :
 

Si on continue à garder le rythme et garder le ballon, on va finir par en mettre un  


Djidji, le Nantais, est, lui, inquiet de tous ces changements :
 

Ca ne va pas être facile, mais si on continue comme ça on peut garder le score, et même marquer un but. L'OM a eu beaucoup d'occasions, nous un bon gardien. Il suffit d'un but pour changer le match, on va tout faire pour le marquer. 


Waldemar Kita se dit gêné par ces changements précipités. 

C'est embêtant en ce début de championnat et surtout pour le premier matche à domicile d'avoir trois blessés. 


A propos du mercato, le président du FC Nantes a commenté : 

Nous restons sur cette position, de garder tout le monde, de ne pas aller beaucoup plus loin. [A propos de Sala] On ne va pas géner le joueur si il veut aller ailleurs, mais il ne faut pas non plus se servir de nous.


a déclaré Kita après avoir soulevé qu'il n'avait reçu aucune offre écrite.  

La deuxième mi-temps commence dans un ordre plus resserré. Les balles se font plus rares. On doit cependant souligner la frappe de Lima, dévissée à la 53e. Marseille semble moins offensive. S'en suit une frappe de Diego Carlos à la 58e.
 


Diego Carlos blessé après un contact. Il refuse la civière. Le FC Nantes se serait retrouvé à 10 sur la pelouse de la Beaujoire à 20 minutes de la fin du match s'il avait quitté le terrain. Diego Carlos préfère jouer le bras strappé. Les Nantais monopolisent le ballon en cette deuxième mi-temps malgré de la mauvaise chance.   

A la 77e minute, l'OM frôle un premier but mais le hors jeu est sifflé. 

Les frappes s'accélèrent en cette fin de jeu dans les deux camps. 
 


But pour Maseille à la 87e minute. Le remplaçant Ocampos marque après deux poteaux. L'OM remporte le match de cette deuxième journée de Ligue 1. 


A lire aussi

Sur le même sujet

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles

Près de chez vous

Les + Lus