Festival international de la bande dessinée d'Angoulême : pourquoi y aller ?

Plus sur le thème :

Le monde entier, à commencer par celui du neuvième art, s'y donne rendez-vous chaque année, bravant le froid, la neige, la grippe, le covid ou la gastro. Il faut dire que le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui se tiendra cette année du 25 au 28 janvier, a ce petit quelque chose d'unique qui le rend essentiel…

C’est LE rendez-vous de la bande dessinée en France et au-delà, un festival unique en son genre où se côtoient chaque année des dizaines de milliers de passionnés et de professionnels. Dédicaces, expos, concerts de dessins, rencontres, conférences, projections… Le programme est conséquent. Qu’y faire, qu’y voir ? On vous donne dix bonnes raisons d’y aller faire un tour. Mais il y en a beaucoup d’autres…

1. Le charme d'Angoulême

Dominant la Charente depuis son promontoire rocheux, Angoulême est une charmante bourgade de 40 000 habitants, ni trop grande, ni trop petite, pour accueillir le festival, avec de vastes places pour dresser chaque année les fameux chapiteaux, mais aussi des petites placettes qui ont conservé le charme d’antan, des ruelles tortueuses avec des restos sympas, une gare, des hôtels… Et une atmosphère paisible, du moins en temps normal. Parce que bien sûr, au moment du festival, ça se bouscule légèrement. Reste que la ville est belle, levez les yeux et admirez l’architecture...

2. Une ville entièrement dédiée au neuvième art

Casterman, Glénat, Delcourt, Les Requins Marteaux, L'Employé du Moi, Dupuis, çà et là, Futuropolis, Artrabile, Cornélius, Rouquemoute... les plus grands éditeurs, les plus petits aussi, seront présents pour accueillir le public sur des stands répartis sur plusieurs espaces, Le Monde des Bulles au Champ de Mars pour les éditeurs disons mainstream, Le Nouveau monde près de l'Hôtel de ville pour les indépendants, Manga City près de la gare pour les mangas, la Place du 9ᵉ Art près des Halles pour la para-BD. Stands d'éditeurs, expositions, musée de la BD, animations... C’est toute la ville qui est aux couleurs de la BD. Pour vous y retrouver, munissez-vous d’un plan disponible à l'accueil du festival ou sur son site internet

3. Des auteurs par centaines...

Il y aura du monde, beaucoup de monde, ce week-end, des centaines d'auteurs bien évidemment, mais également des éditeurs, des journalistes, des attachés de presse… et des dizaines de milliers de visiteurs sur une bonne trentaine de sites.

4. Une dizaine d'expositions officielles

Une bonne dizaine d'expositions officielles sont programmées cette année affirmant le caractère international de l'événement avec notamment une immersion dans l'univers du Français Riad Sattouf, Grand Prix 2023, des Japonais Moto Hagio et Hiroaki Samura, de l'Italien Lorenzo Mattotti, de la Française Nine Antico ou encore du Belge Thierry Smolderen.

5. Des dédicaces mais pas que !

Le FIBD, c'est aussi un concours de la BD scolaire réputé dont on fête cette année la 50e édition, une vente aux enchères de planches et d'illustrations originales, des rencontres, des masterclass, des tables rondes, des conférences qui donnent la parole aux auteurs, aux éditeurs, aux spécialistes, un spectacle baptisé Avna Vs Chocochat, un concert dessiné avec Alexandre Clérisse et le duo de jazz Ballaké Sissoko et Piers Faccini.

6. Une compétition officielle

Le palmarès officiel du Festival international de la bande dessinée récompense des livres publiés en langue française, quel que soit leur pays d’origine, et diffusés dans les librairies des pays francophones entre début décembre et fin novembre de l’année suivante. 

Les lauréats des Fauves d’Angoulême composant le palmarès officiel du Festival sont dévoilés sur la scène du Théâtre d’Angoulême lors de la cérémonie des Fauves, samedi 27 janvier à 19 h. Soirée très très très attendue et courue par le tout neuvième art, il est bien évidemment très difficile de décrocher une place. Mais qui sait ? 

7. France Télévisions dans la place... 

Pour la cinquième année consécutive, France Télévisions s’associe au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême pour décerner le Fauve d’Angoulême – Prix du public. Huit albums ont été présélectionnés par un comité de journalistes et de spécialistes de la littérature de France Télévisions, le lauréat sera choisi par un jury de neuf lecteurs samedi 27 janvier…

Dans la sélection cette année, huit petites pépites qui reflètent la richesse du 9e art, quatre auteurs, quatre autrices, quatre albums français, quatre albums étrangers. La parité totale.

Pour en savoir plus sur la sélection, c'est ici

8. France Télévisions encore plus dans la place...

Outre le fait de décerner le Fauve Prix du Public, France Télévisions animera pour la première fois cette année le quartier jeunesse en proposant des projections en avant-première (Wakfu, La Petite morte, Idéfix et les irréductibles), des ateliers pour le jeune public (De l'image au dessin à travers Idéfix, Master class Wakfu, Master class autour du manga avec Tony Valente). 

9. Future Off, un festival dans le festival

Dans la lignée du Spin Off, le Future Off est le pendant underground du festival d’Angoulême. Il réunit la microédition et l’autoédition, un véritable laboratoire de recherche tous azimuts… Ici, les auteurs peuvent expérimenter en toute liberté et chercher à décloisonner la bande dessinée, à en repousser les limites en la confrontant aux techniques, aux nouvelles technologies et aux autres expressions artistiques.

10. Un focus sur le 9e art canadien

Le Festival d’Angoulême a depuis toujours l'ambition d’explorer et de faire découvrir les bandes dessinées du monde entier. Pour sa 51e édition, c’est le 9e art canadien qui sera mis à l’honneur avec un pavillon Canadien installé rue Hergé. Les Festivaliers pourront y découvrir les nombreuses facettes de la bande dessinée canadienne à travers plus de 50 rendez-vous variés : tables rondes, dessins en direct, battles de dessins, dédicaces… 

Plus d'infos sur le festival ici

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité