La folie du stylo quatre couleurs : témoignages à Nantes

"T'as un stylo quat'coul, tu le prêtes pas !" Flavie, élève de 3ème à Rezé / © France Télévisions Olivier Quentin
"T'as un stylo quat'coul, tu le prêtes pas !" Flavie, élève de 3ème à Rezé / © France Télévisions Olivier Quentin

Un quat'coul, c'est un stylo quatre couleurs. Créé il y a tout juste un demi-siècle, le quatre couleurs est autant le compagnon de l'élève que de l'enseignant ou d'ailleurs du journaliste rétif aux vertus du dictaphone. Mais attention, dans les salles de classe, ça se pécho grave !

Par Olivier Quentin

On est bien d'accord, entre le coronavirus, la réforme des retraites et le réchauffement climatique, il y a quelques bonnes raisons de ne pas s'intéresser au sujet de cet article : le vol des stylos quatre couleurs dans les trousses.

Faites le test, engagez la conversation sur ce thème et vous verrez que ça laisse les adultes indifférents mais que ça parle aux jeunes, les collégiens notamment.

Flavie est élève de 3ème au collège de Pont-Rousseau à Rezé:

"Quand tu le prêtes, témoigne-t-elle, on ne te le rend pas ! Il y en a un qui en a quatre dans sa trousse. Mais je ne pense pas qu'il y ait tant de vols que ça."

Ha bon ?

Robin, également élève à Pont-Rousseau : "C'est un stylo pratique qui ne prend pas de place dans la trousse, certains font la collection. Quand t'en as un, faut faire gaffe !" confirme-t-il.

Emma, est quant à elle collégienne à Jules Vernes, au Pouliguen. Quant on l'interroge sur le vol des stylos 4 couleurs, son sourire précède un éclat de rire.  Ça lui parle à elle aussi !

"Certains mettent une trace spéciale pour retrouver leur stylo. Quand ils le voient dans la trousse d'un autre, ils savent que c'est leur stylo."
 
"Certains s'en font une collection" raconte un collégien. / © France Télévisions Olivier Quentin
"Certains s'en font une collection" raconte un collégien. / © France Télévisions Olivier Quentin

Mais pourquoi voler un stylo dont le prix oscille entre deux et trois euro ? Là, pas vraiment de réponse. 

Le stylo est pratique nous confirme-t-on. Quatre couleurs, peu d'encombrement... soit ! Mais s'il fallait se voler tout ce qui est simplement pratique...

On nous raconte donc que certains se composent ainsi une collection. Parce que tous les 4 coul' ne se ressemblent pas ! Le design peut légèrement différer, les nuances de couleurs d'encres aussi.

Bon, on peut toujours chercher ici ou là des raisons plus ou moins bonnes pour cette mode du vol du 4 coul' qui dure quand même depuis quelques années, reste que le principe d'une mode c'est que ça se démode. Alors restons vigilants.

D'ici à ce que l'écolier de 2020 jette son dévolu sur la boîte d'élastiques dentaires... 





 

Sur le même sujet

Les + Lus