La Folle Journée : un air de voyage à Nantes

La grande salle ovationne le prodige serbe du violon Némanja Radulovic / © Fabienne Béranger
La grande salle ovationne le prodige serbe du violon Némanja Radulovic / © Fabienne Béranger

Depuis 25 ans la Folle Journée nous emmène voyager sur des notes et sur des continents musicaux, avec Carnets de Voyage on s'installe et on savoure les sons que les compositeurs ont rapporté de leurs voyages. Et c'est superbe. 

Par Evelyne Jousset

Dans les salles de la Cité des Congrès et du Lieu Unique. La Folle Journée propose cette année 290 concerts interprétés par des formations et des artistes de renommée internationale, 24 conférences et de nombreuses prestations musicales gratuites dans la Grande Halle, notamment, autour d’un thème passionnant et très tendance « Carnets de voyage »

Nos coups de coeur et regards
Jeudi et vendredi Nemanja Radulovic, que l'on connait bien à la Folle Journée, avec Stéphanie Fontanarosa au piano et l'ensemble Double sens offrait un concert fantastique. Des incontournables de la musique classique comme "La Danse du sabre" de Khachaturian, "Shéhérazade" de Rimski-Korsakov et "Csardas" de Monti, "Songs my Mother Taught Me" de Dvorák,  avec une touche particulière... Extrait 

Le jeune claveciniste, Justin Taylor, était lui aussi de nouveau invité pour écrire avec son talent dans ces " Carnets de Voyage" . Scarlatti et Ligetti n'ont aucun secret pour lui. 
 

Le public
Samedi première grande journée de cette évènement, Christophe Amourioux est allé, à la sortie d'un concert, à la rencontre des festivaliers. Que vient-on chercher à la Folle Journée ? 
 
 
Le budget de la Folle Journée 

La Folle Journée c'est un budget de près de 3 Millions d'euros. Car c'est l'un des plus grands festivals de musique classique en Europe. Pour pouvoir organiser 300 concerts en 5 jours et mener des actions culturelles, l'événement dépend  des subventions publiques et du sponsoring d'entreprises...
 

Concerts décentralisés 
C'est depuis des années la grande bonne idée de la Folle Journée. On a vu les publics se presser aux quatre coins de la région et profiter de concerts remarquables. Cette année est assez particulière. Le pianiste Gaspard Dehaene a donné un concert unique devant une centaine d'élèves de classe ordinaire et handicapés physiques à Nantes.
Un moment d'une grande émotion. 
 

Elle est pianiste lui écrivain. Anne et Yann Queffélec ont offert un duo de notes et de mots. Un moment de grace entr'aperçu durant une répétition 
 

Une des révélations de cette Folle Journée c'est le European Doctors Orchestra. Il réunit des médecins du monde entier, de grand niveau musical. Il se produit pour les grandes causes. 
 

Dimanche un concert du groupe Canticum Novum sous la direction d’Emmanuel Bardon a été  proposé gratuitement aux migrants et à leurs accompagnateurs. Il a eu lieu en l’église Saint-Nicolas, 
 


La Folle Journée est l'occasion de recettes musicales improbables. Depuis l'année dernière l'accordéoniste Félicien Brut est invité à démontrer que la musique populaire peut faire bon ménage avec le classique. 
 



 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus