A la Folle Journée les migrants ont eu droit à leur concert gratuit

Dans l'église Saint-Nicolas de Nantes, des migrants venus en nombre écouter Ararat donné par le Canticum Novum / © Jean-Marc Lalier
Dans l'église Saint-Nicolas de Nantes, des migrants venus en nombre écouter Ararat donné par le Canticum Novum / © Jean-Marc Lalier

C'est à 14h30 en l'église Saint-Nicolas que le Canticum Novum dirigé par Emmanuel Bardon a donné un concert gratuit pour tous les migrants. Et l'église était pleine.  

Par Evelyne Jousset

Quand la Folle Journée de Nantes invite à aller vers un nouveau monde, comment ne pas penser aux milliers de migrants qui quittent, en ce moment, leurs pays dévastés par les guerres, pour un monde meilleur ?
René Martin y a pensé et de la manière la plus symbolique qui soit. En lien avec des membres de l’association le Logis Saint-Jean, à Nantes, une structure qui vient en aide aux personnes migrantes obligées de quitter leur pays pour des raisons économiques et politiques, il leur a proposé un concert donné en l’église Saint–Nicolas. Pas n’importe lequel. Sous la direction d’Emmanuel Bardon, Canticum Novum, un ensemble inter culturel, a donné Ararat. Une œuvre dédiée au peuple arménien. Le mont Ararat étant la montagne sacrée des arméniens. Une œuvre qui parle de liberté et de tolérance, aux superbes sonorités asiatiques. 

Reportage sur Canticum Novum et Ararat 


La formation Canticum Novum devant un public de migrants dans l'église Saint-Nicolas durant la Folle Journée / © Jean-Marc Lalier
La formation Canticum Novum devant un public de migrants dans l'église Saint-Nicolas durant la Folle Journée / © Jean-Marc Lalier

Le reportage de Céline Dupeyrat et Jean-Marc Lalier 




Sur le même sujet

toute l'actu musique

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus