Football. "Pour le club, c'est juste phénoménal ! ", les U19 du FC Nantes qualifiés pour les 1/2 finales de la Youth League

Historique ! Devant plus de 19000 spectateurs, au terme d'un match fou, les U19 du FC Nantes se sont qualifiés à domicile ce mardi 12 mars, pour les 1/2 finales de la Youth League, l'équivalent de la Ligue des champions.

"C'est le soulagement, la joie, un peu tout ça en fait. C'est tellement riche en émotions. Ça a été un match incroyable dans tous les sens." Stéphane Moreau l'entraîneur des U19, peine à trouver les mots à la fin de la rencontre. Il faut dire que ses oisillons lui en ont fait voir de toutes les couleurs.

Là où leurs aînés ne font plus rêver personne, les U19 du FC Nantes ont envoyé des étoiles dans les travées de la Beaujoire ce mardi soir 12 mars. Devant plus de 19000 spectateurs remontés à bloc, les jaunes et verts se sont arrachés à domicile.

Les Canaris ne seront que la deuxième équipe française à aller dans le dernier carré de la compétition, qui se déroulera à Nyon en Suisse les 19 et 22 avril, après le PSG, finaliste malheureux en 2016.

Pour en arriver là, ils avaient éliminé les Polonais de Lech Poznan, le HJK Helsinki et Séville, tous les trois aux tirs au but, avant d'aller gagner (1-0) à Salzbourg en huitième de finale, sur un match sec.

Face aux jeunes Danois, Nantes ouvre le score dès la 12ᵉ minute sur une demi-volée en pivot de Dehmaine Assoumani.

Mais Emil Hojlund martyrise la défense jaune en transformant un pénalty (1-1, 18ᵉ), avant de délivrer deux passes décisives pour Hunor Nemeth (1-2, 31ᵉ) et Amin Chiakha (1-3, 33ᵉ).

"Un début où les Danois nous mettent en grosses difficultés avec beaucoup de maîtrise, sûrs de leur jeu et de leur force. À ce moment-là, nous, on est un peu timide, un peu à distance, un peu en retard", analyse le coach Stéphane Moreau.

Un rouge qui change tout

Au fond du trou, les jeunes canaris profitent d'un carton rouge très sévère adressé au capitaine danois, Cornelius Olsson (34).

Nantes refait son retard en seconde période par Exaucée Mbadinga (2-3, 54e) et Louis Leroux (3-3, 64ᵉ).

Cette équipe, elle a du caractère, elle a su réagir.

Stéphane Moreau

Entraineur des U FC Nantes

"Évidemment, le carton nous donne un axe plus important, le match, il bascule aussi à ce niveau-là", reconnaît l'entraîneur.

19000 spectateurs en surchauffe

Devant plus de 19.000 spectateurs et Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur de l'équipe A, barragiste en Ligue 1, les oisillons n'ont pas craqué dans une séance de tirs au but à rebondissements avec sept tireurs de chaque côté (5-4).

Là ça se joue à la force mentale. Une demi-finale de Youth league pour le club, c'est juste phénoménal

Stéphane Moreau

Entraineur des U19 FC Nantes

Tom Mabon, gardien de but héroïque, a du mal à redescendre sur terre, lui qui n'a rien cédé. 

C'est incroyable, c'est une sensation indescriptible. Devant les supporters, devant le stade en feu, ce n'est que du kik, que du bonheur. Là, on savoure un max !

Tom Mabon

Gardien de but des U19 FC Nantes

Ç'a été très compliqué, mais confiance en nous, on sait de quoi on est capable. On n'a rien lâché et on ne lâchera jamais rien", promet le jeune gardien.

"Quand on a encaissé le 3ᵉ but, nous sommes regroupés tous ensemble pour se dire que l'on avait le potentiel pour renverser le match", raconte Enzo Mongo, défenseur des U19.

C'est magique tout simplement ! On est allé chercher cette victoire avec nos tripes

Enzo Mongo

Défenseur des U19 FC Nantes

"Il faut en profiter encore et toujours"

"Il faut profiter de cette victoire pour s'enrichir encore et toujours", ajoute le coach.

"C'était un truc de fou, un scénario de fou. Il fallait que je marque, j'ai provoqué un pénalty contre nous. Donc oui, j'étais content quand le contrôle de la poitrine a fini au fond du filet", lâche pour sa part le milieu de terrain Louis Leroux.

Si les jeunes nantais se sont imposés, c'est surtout grâce à une force collective hors norme. Ensemble, ils n'ont peur de rien ni de personne. 

On est une famille, on se bat les uns pour les autres. On reste toujours concentrés et on fait les efforts jusqu'au bout. Et ça paye ! 

Louis Leroux

Milieu de terrain des U19 FC Nantes

En demi-finale, les U 19 affronteront l'Olympiakos qui est allé s'imposer au Bayern Munich 3-1.

"Il ne faut pas qu'on perde le fil, ce match, on va se le préparer, avec encore une fois l'ambition de bien le construire. Et pourquoi pas se jouer une finale ? À chaque rencontre sa vérité", conclut le coach dans un sourire qui en dit long sur les ambitions nourries.

L'autre demi-finale opposera Porto ou Mayence à l'AC Milan ou au Real Madrid.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv