• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Gilets jaunes. Les clients d'Atlantis confinés dans le centre commercial

Samedi 9 mars, face aux Gilets jaunes, les forces de l'ordre ont bloqué le centre commercial Atlantis. / © Virginie Charbonneau, France 3 Nantes.
Samedi 9 mars, face aux Gilets jaunes, les forces de l'ordre ont bloqué le centre commercial Atlantis. / © Virginie Charbonneau, France 3 Nantes.

L'acte XVII des Gilets jaunes se déroule cette fois à Saint-Herblain, près de Nantes. Par sécurité, les clients du centre commercial Atlantis ont été confinés quelques minutes.

Par Raphaëlle Besançon avec AFP.

Pour l'acte XVII de la mobilisation des Gilets jaunes, les manifestants ont décidé de se réunir dans la banlieue ouest de Nantes, à Saint-Herblain.

En début d'après-midi, samedi 9 mars, ils se sont retrouvés sur le rond-point de l'Armor, un retour aux sources puisqu'ils avaient déjà bloqué le rond-point au début de l'épopée Gilets jaunes, le 17 novembre.


Barricades et gaz lacrymogènes

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers le centre commercial et ont dressé des barricades avec des chariots, d'après les images filmées par Presse Océan, avant d'être repoussés.  

Peu avant 15 h, les forces de l'ordre ont bloqué les accès du centre commercial et ont demandé aux clients de rester à l'intérieur.
 
Les Gilets jaunes ont formé des barricades face au centre commercial Atlantis, à Saint-Herblain. / © Virginie Charbonneau, France 3 Nantes.
Les Gilets jaunes ont formé des barricades face au centre commercial Atlantis, à Saint-Herblain. / © Virginie Charbonneau, France 3 Nantes.
"Nous ne souhaitons pas que les manifestants entrent, a déclaré la préfecture. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser ces Gilets jaunes qui circulent par petits groupes de quelques dizaines et non en cortège dans cette zone du centre Atlantis et sur la nationale 444 qui mène à Vannes et Saint-Nazaire. La circulation a été perturbée sur la rocade et la N444."
    
Deux interpellations ont par ailleurs été réalisées, toujours selon la préfecture.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus