Cet article date de plus de 3 ans

Il n'y aura pas de péages à l'entrée de Nantes pour les voitures

Faire payer aux automobilistes l'entrée dans les villes de plus de 100.000 habitants. Cette mesure est inscrite dans l'avant-projet de loi d'orientation des mobilités qui doit être discuté en Conseil des ministres le mois prochain. Mais chaque commune pourra choisir.  
La communauté urbaine de Nantes a d'ores et déjà fait son choix, cela ne se fera pas dans l'agglomération nantaise. 

Il n'y a rien dans ce sens dans le Plan de Développement Urbain qui sera arrêté en décembre prochain. Ici on préfère réfléchir à l'autopartage, au covoiturage, au développement des transports en commun et au vélo. 

Pourtant en juillet dernier, un rapport sur les mobilités dans le Grand Ouest, proposait la mise en place d'un péage urbain pour décongestionner le périphérique de Nantes. Après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, cela s'imposait selon le rapporteur, Francis Rol-Tanguy. pour améliorer l’accessibilité à l’aéroport de Nantes Atlantique. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société circulation économie transports