La FIFA a tranché, Cardiff City devra payer le FC Nantes pour le transfert d'Emiliano Sala

Ce vendredi, le Tribunal de football de la FIFA a conclu quatre années de dossier autour du transfert d'Emiliano Sala, mort en janvier 2019. Ne souhaitant pas payer depuis le départ, Cardiff City se retrouve désormais obligé de régler la facture au FC Nantes.

Ce vendredi 30 juin, le Tribunal de football de la FIFA a "rendu une décision concernant les réclamations faites par le FC Nantes à l'encontre du Cardiff City FC".

À la suite de l'accident d'avion dans lequel Emiliano Sala avait trouvé la mort en janvier 2019, le FC Nantes avait demandé au club gallois de payer la somme du transfert : 17 millions d'euros. Mais, depuis le décès du joueur argentin, Cardiff City avait toujours refusé de payer la totalité de ce montant. 

Aujourd'hui remué par des affaires judiciaires, le FC Nantes reçoit, à bras ouverts, les bonnes nouvelles. D'après L'Equipe, la FIFA vient d'ordonner, ce vendredi, au club de Championship, de verser la totalité de la somme du transfert.

La FIFA retrousse les manches, Cardiff devra payer

Après quatre ans et demi, le dossier est en bonne voie pour se fermer définitivement. L'argent s'est fait attendre et devrait arriver dans les prochaines semaines, à Nantes.

En début d'année 2023, Cardiff City avait déjà avancé 6 millions d'euros. Après ce premier envoi, le club avait trainé les pieds pour solder les comptes.

Mais, ce vendredi, la FIFA a tranché et conclu que le club gallois doit enfin payer les 11 millions d'euros restants.

Selon L'Equipe, cette somme représente les deux traites qui devaient être payées le 1er janvier 2020 et le 1er janvier 2021.

Dans le détail, le club gallois devra s'acquitter de 6 millions d'euros plus 5 % d'intérêts à compter du 2 janvier 2020, 5 millions d'euros plus 5 % d'intérêts à compter du 2 janvier 2021, et 25.000 dollars (22.920 euros) de frais de procédure, selon la décision obtenue par l'AFP.

"Le club espère que Cardiff City respectera enfin ses engagements financiers et cessera son acharnement procédural", ont avoué les avocats du FC Nantes, Jérôme Marsaudon et Louis-Marie Absil, au journal L'Equipe.

Cardiff contre-attaque et demande 110 millions d'euros

Si la FIFA a indiqué au club gallois de payer l'indemnité totale de la transaction avec le FC Nantes, Cardiff City ne souhaite pas en rester là.

Les deux clubs internationaux de football ont été entendus en audience jeudi 22 juin au tribunal de commerce de Nantes. Cardiff City réclame plus de 100 millions d'euros de dommages et intérêts pour le transfert non abouti d'Emiliano Sala.

Cette audience de "mise en état", visait à évoquer les positions des deux parties et à fixer un calendrier de procédure.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité