Le patron du TGV tacle les joueurs du PSG pour leur déplacement en avion à Nantes

Publié le
Écrit par Fabienne Béranger avec Agence France Presse

Vendredi soir, le PSG a fait un aller-retour à Nantes le temps de gagner son match contre les canaris du FC Nantes. le patron du TGV-Intercités sort le carton rouge car l'équipe parisienne a effectué son déplacement en avion.

Il ne faut quasiment pas plus de temps pour rallier Paris à Nantes par train plutôt que par l'avion.

C'est ce que n'a pas manqué de rappeler Alain Krakovitch, le directeur de TGV-Intercités dimanche, alors que la SNCF propose une offre adaptée aux besoins du club, assure-t-il.

"Paris-Nantes est en moins de deux heures en TGV, je re-re-renouvelle notre proposition d'offre TGV adaptée à vos besoins spécifiques, pour nos intérêts communs: sécurité, rapidité, services et éco mobilité", a-t-il suggéré dans un tweet en réaction à une vidéo du milieu de terrain italien Marco Verratti dans l'avion du PSG postée sur les réseaux sociaux.

Vendredi soir, le PSG a fait le déplacement en terre nantaise pour une victoire 3-0 à La Beaujoire.

L'équipe effectué le trajet aller-retour, comme quasiment à chaque fois, en avion.

Le patron du TGV a ainsi apporté sa contribution au débat sur l'usage de l'avion, et en particulier celui des jets privés qui a récemment fait rage au sein de la classe politique française. Certains à gauche et chez les écologistes souhaitent fortement l'encadrer en raison de l'impact carbone d'un tel mode de transport.

Vendredi, c''est l'association altermondialiste Attac qui pointait du doigt l'attitude du joueur du PSG Lionel Messi dont le jet privé a effectué 52 vols depuis le mois de juin, "soit 1.502 tonnes de CO2". "C'est autant qu'un Français en 150 ans", soulignait l'organisation, appelant elle aussi à réguler l'utilisation des jets

privés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité