Le Web2day fait son retour à Nantes : profitez du digital break les 1er, 2 et 3 juin

Le Web2day, événement incontournable de la Tech revient dans le quartier de la création de Nantes après deux ans d'absence. Mixité, ouverture d'esprit et innovation sont les maîtres mots de ce digital break de 3 jours qui ne compte pas moins de 160 conférences animées par des expert.e.s. France 3 Pays de la Loire accompagne le Web2day et vous en dit plus sur ce festival nantais.

Qu'est-ce que "digital break" ? 

À l'origine, le springbreak désigne les vacances de printemps des étudiants américains souvent dédiées à la fête et la détente. Le Web2day a quelque peu adapté le terme pour proposer un rendez-vous printanier consacré cette fois à la tech. Créé en 2008, ce festival s'adresse aux professionnels et passionnés des nouvelles technologies et propose des conférences dans une ambiance détendue et conviviale.

Un rendez-vous qui attire chaque année un peu plus de festivaliers, de la France entière et internationaux, au quartier de la création de Nantes. Au-delà des conférences, le Web2day est un vrai lieu de découverte, d'échange et de partage avec des animations qui vont de l'escape game à la dégustation de pop corn et des soirées karaoké et DJ set pour élargir son réseau, tout en profitant de la vie nocturne nantaise. 

Santé, médias et design 

Dans le programme du Web2day, on retrouve les conférences listées par thématiques : 

  • Education, culture et médias
  • Futur du travail
  • Design & produit 
  • Entrepreneuriat 
  • Territoires intelligents
  • Marketing & communication 
  • Tech & nocode 
  • Et la nouveauté de cette année : la santé 

Au total, ce sont plus de 160 conférences qui sont proposées aux festivaliers sur toutes ces thématiques. De "Pourquoi les gens sont cons ?" au lancement de SNCF Connect en passant par l'inclusion des personnes LGBTQI+ dans la tech. Quel que soit son cœur de métier ou niveau de connaissances en tech, chacun.e peut trouver une conférence pour s'enrichir, s'inspirer et networker.  

Au Web2day, on ne parle pas conférenciers ou intervenants mais de speakers. Chacun.e est expert.e.s dans son domaine et vient partager leur expérience et expertise lors de conférences et tables rondes.

Lors de cette édition 2022, on retrouve par exemple Céline Marty, professeure de philosophie à Sciences Po et à l’Université de Franche-Comté qui animera la conférence “Travailler moins pour vivre mieux : un projet possible et souhaitable”, Thibault Marty, CEO chez Ottho, qui proposera un talk sur “Les effets de bord de la raréfaction du métier de développeur·se” ou encore Nadia Richard, créatrice de contenus sur YouTube depuis 2012 qui s'associera à Thibault Marty dans une conférence qui questionne les façons de rendre la tech plus inclusive avec le no-code. 

La liste exhaustive est évidemment à retrouver sur le site du Web2day

Il.elle.s seront au Web2day 

Parce que ce sont elleux qui en parlent le mieux, France 3 Pays de la Loire, dans le cadre du partenariat avec le Web2day, est allé à la rencontre de celles et ceux qui seront au festival les 1er, 2 et 3 juin. 

Jonathan Noble, CEO & co-fondateur de Swello

Vous êtes speaker pour la première fois au Web2Day : comment se prépare-t-on pour animer une conférence lors d’un événement comme celui-ci ?

" Effectivement, cette année j’anime une conférence sur le décryptage de l’algorithme de TikTok et je participe également à une table ronde sur l’impact des réseaux des réseaux sociaux sur la santé mentale. Ce n’est pas la première fois que j’anime une conférence mais c’est ma première conférence au Web2day et il s’agit d’une grande salle avec 300 places. C’est toujours un challenge, surtout dans le cadre d’un festival qui a une grande envergure comme le Web2day avec 10 000 participants sur 3 jours : c’est un plaisir et un honneur.  Pour la conférence, on se prépare bien en amont, on définit une ligne directrice, un sorte de plan afin que tout rentre dans le délai imparti. Je prévois un minimum de slides avec des idées fortes, des points clés puisque le contenu sera appuyé par le discours. On essaie de se mettre à la place des gens qui n’ont pas forcément envie de slides avec beaucoup de texte mais plutôt quelque chose d’agréable à lire. Ce que j’aime c’est l’échange donc il faut donner assez de contenus pour avoir des questions dans le public à l’issue de la présentation."

 En quoi le Web2Day est important pour le développement de votre entreprise ?

"Pour une entreprise comme Swello qui permet aux entreprise de gérer leurs réseaux sociaux, ça apporte de la légitimité par rapport à notre positionnement, puisqu’on aborde des sujets liés aux réseaux sociaux. On valorise notre expertise tout en montrant que l’on fait attention à nos clients, prospects etc en parlant de la santé mentale.  Ça confirme notre volonté d’avoir un vrai rôle dans l’évolution de nos vies et des réseaux sociaux en général. C’est une chance qui permet de gagner en visibilité et communiquer sur une zone plus large puisque le Web2day a un rayonnement national. Le but c’est d’apporter de la valeur ce qui fait partie de notre ADN."

Océane Bahon, Responsable Communication de l’agence de design Nantaise Jujotte

Vous assistez cette année à votre 3è édition du Web2day, qu’est-ce que cela vous apporte professionnellement et personnellement ? 

"Ma première édition du Web2Day fut lors de son 10ème anniversaire, on peut dire que je suis entrée dans le grand bain directement ! J'étais alors Chargée de Communication dans une ESN ( entreprise de service du numérique) de la région. Malheureusement cette année-là je n'ai pas pleinement profité des installations et conférences, travaillant activement sur le stand de ma société. Mais je n'ai pas fait deux fois la même erreur ! Une fois mes obligations partagées avec d'autres collègues l'année suivante, j'ai pu découvrir le véritable atout qu'est le Web2Day : conférences, village, ateliers, rencontres (et soirées...).

Il y a pléthore de moyens et d'animations mis en place afin de monter en compétences, de rencontrer des personnes fabuleuses et juste de jouer les curieux·ses. 3 jours pour s'instruire, rencontrer, et aussi s'amuser, autour de la tech, un secteur qui aujourd'hui n'est plus réservé qu'aux personnes y travaillant, mais bel et bien à tout le monde. De ce fait, notre présence est d'autant plus pertinente. C'est pourquoi cette année, pour leur grand retour, je vais profiter pleinement des 3 jours afin de rencontrer de nouvelles personnes et assister aux conférences d'expert·es qui m'intéressent"

Votre entreprise est présente sur le festival. En quoi cet événement peut booster votre entreprise ?

"Chez Jujotte, au-delà de nos prestations de design d'interfaces numériques, nous avons pour vocation de transmettre nos savoirs, nos expertises et de soulever des questions sur nos sujets. Quel meilleur endroit que le Web2Day pour réaliser cela ? Le festival un excellent médium de communication. Le retour utilisateur est quasi-immédiat, du fait de notre présence sur le festival. Le potentiel de rencontres qualitatives est importante également. De plus, d'un point de vue purement communicationnel, créer son propre impact demande plus de temps et d'énergie que passer par un tiers connu. C'est pourquoi le Web2Day permet aux entreprises présentes sur place de bénéficier de son rayonnement. En conclusion, le Web2Day est une opportunité de croissance professionnelle et un lieu d'enrichissement personnel."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jujotte (@agencejujotte)

Marion Simon, Formatrice et Consultante en redirection écologique chez 21-22

Vous animez cette année une conférence sur le sujet du biomimétisme et du numérique. Etre speaker au Web2day, c’est une forme d’engagement ?

" Être speaker au Web2day, c’est un engagement fort : c'est faire connaitre le biomimétisme lors d’un événement fédérateur autour du numérique. Nous avons proposé cette thématique avec Thomas Dupeyrat car le biomimétisme offre la possibilité de changer de posture : se reconnecter au Vivant, imaginer des nouveaux récits souhaitables et engageants en s’inspirant de la nature qui a su s’adapter depuis près de 4 milliards d’années. C’est très motivant comme manière d’innover de manière durable et cela apporte des réponses aux crises écologiques et sociales. Le biomimétisme appliqué au numérique a été très peu investi, cela était donc un vrai challenge de préparer cette intervention mais nous sommes d’autant plus heureux de pouvoir parler d’innovation bio-inspirées devant cette large audience qu’est le Web2day !"

Cécile Staehle, Développement RH chez Troopers Web Republic

Vous animez une conférence sur la thématique de l’entreprise agile et sans chef : est-ce un modèle que l’on retrouve plus facilement dans le secteur de la tech ? 

Le modèle de l’entreprise en gouvernance partagée se développe effectivement dans le monde de la tech et peut prendre différentes formes. Cela dépend de l’impulsion donnée par la/les personnes(s) à l’initiative de la transformation. Dans la plupart des cas, il s’agit du/de la dirigeante.

Dans le cas de Troopers, c’est un peu particulier car la personne qui avait le statut de président ne s’est jamais vu comme un dirigeant et les responsabilités et prises de décisions ont été très rapidement partagées au sein de l’entreprise. Lors de la table ronde, nous ferons un retour d’expérience sur nos diverses pratiques : Benjamin Casseron d’Externatic parlera de la sociocratie, Nina Bufi partagera ses expériences sur le sujet de l’entreprise opale, Godefroy de Compreignac de Lonestone et moi-même parlerons de l’holacracy avec la petite différence pour Troopers que nous sommes récemment passé·e·s en SCOP (Société Coopérative) donc l’ensemble des salarié·e·s est maintenant lié à l’entreprise par un contrat de sociétariat et a constitué le capital social de l'entreprise.

Ces transformations de gouvernance dans les entreprises du monde de la tech sont à la fois très liées à nos méthodes de travail (les méthodes agiles), mais aussi (en tout cas, c’est très vrai pour Troopers), l’envie de revenir à une entreprise qui fait sens, et comme le dit Isaac Getz qui a théorisé l’entreprise libérée : un souhait de passer de l’entreprise « comment » à l’entreprise « pourquoi ».  Parce que ces nouveaux modèles d’organisation commencent à se développer mais qu’il reste encore beaucoup de freins, de réticences, de croyances, nous avons voulu partager, en toute transparence, notre parcours en gouvernance partagée. "

On parle futur du travail au Web2day. Pourquoi est-ce important d’évoquer ce modèle lors de cet événement ?

" En parler au Web2day, c’est toucher un large public, parfois déjà sensible à ces sujets, parfois non, à l’occasion d’un événement de notoriété. Chaque initiative autour des gouvernances partagées participe à construire quelque chose de plus grand. Comme on le dit des organisation vivantes, chaque élément est le tout et la partie d’un tout. Mais pouvoir bénéficier de la visibilité via le Web2day, c’est une chouette impulsion pour transmettre au plus grand nombre nos retours d’expérience et les avantages de repenser les organisations. De plus, l’événement est porté par La Cantine dont nous sommes adhérents avec Troopers. C’est un réseau où nous trouvons de l’inspiration, du partage avec nos pairs, des événements autour de la tech, etc. C’est important de pouvoir, nous aussi, contribuer à la vie de l’écosystème tech nantais."

Les infos pratiques 

Découvrir de nouveaux modèles d'entreprises, élargir son réseau professionnel, monter en compétences ou encore se sensibiliser aux défis écologiques dans le domaine du numérique sont autant de bonnes de raisons de se rendre au Web2day.

Pour prendre votre billet, rendez-vous sur le site du Web2day

Le lieu du festival : 4 Boulevard Léon Bureau 44200 Nantes