• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

En Loire-Atlantique, les routes sont plus meurtrières. Le préfet tire la sonnette d'alarme

© Archives
© Archives

Le week-end dernier des 2 et 3 février a été particulièrement meurtrier sur les routes de Loire Atlantique : 3 morts, 4 blessés graves. Le préfet fait le rapprochement de ces mauvais chiffres avec la multiplication des dégaradations de radars fixes et il dénonce ces actes de vandalisme.

Par Thierry Bercault

C'est la conséquence de la dégradation des radars. Le nombre de tués sur les routes est reparti à la hausse en Loire Atlantique et les suspensions de permis ont  significativement augmenté : 38 supensions lors du week-end noir contre 27. 


Mauvais comportements au volant

Pour Claude d'Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire et préfet de Loire Atlantique, "100% des accidents mortels sont dus à des erreurs de  comportements". Et il pointe les mauvaises pratiques : pas de port de la ceinture de sécurité, alcool, vitesse, téléphone au volant.
 

"Les radars sont là pour sauver des vies"

En décembre 2018, les radars du département ont flashés 20% de plus que l'an dernier à la même période mais comme ils étaient hors d'usage, les photos n'ont pas pu être exploitées.

Le préfet rappelle que "ces radars automatiques  sont là pour sauver des vies" et il trouve "choquant"  que l'on cherche à les endommager. Il rappelle que ces actes de vandalismes sont sont passibles de dix ans de prison. 

Prudence et vigilance

A l'approche des vacances de février, il en appelle à la responsabilité des conducteurs. Il leur recommande prudence et vigilance.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus

Les + Partagés