Long Ma à Nantes : le retour

Long Ma à Nantes / © Franck Dubray / Maxppp
Long Ma à Nantes / © Franck Dubray / Maxppp

Après dix ans de déambulation, l'Éléphant de l'Île de Nantes se refait une cure de santé jusqu'au 9 février. A partir d'aujourd'hui c'est Long Ma qui va assurer le spectacle. Première sortie publique vers 18h30 ce lundi. 

Par Evelyne Jousset

 
Le cheval-dragon, qui a assuré le spectacle à l'occasion du 150ème anniversaire d'Ottawa, ne s’était plus montré au public nantais depuis ses premières sorties sur l’île de Nantes, en août 2015.  Très apprécié en Asie avec ses 12 m de haut et son look de dragon ancestral, il devrait rallier la Chine d’ici fin 2018 pour un projet urbain.

C’est en s’inspirant d’une légende chinoise, « La déesse de Nüwa » que François Delaroziere a créé cette œuvre hors-norme. Nüwa est la créatrice de l’humanité.Le climat se dérègle, inquiète pour les hommes qu’elle a façonné, Nüwa décide d’envoyer son émissaire, l’esprit du cheval dragon pour leur venir en aide et réparer le ciel. Mais l’araignée géante instigatrice du chaos est sur le chemin de Long Ma et lui tend des pièges qu’il devra déjouer…


Une belle histoire à découvrir durant les fêtes de fin d'année. Avec une petite pensée pour l’Eléphant qui va récupérer un nouveau moteur hybride, moins bruyant et moins polluant. Par ailleurs, sa structure va être entièrement revue. Coût du chantier : 770.000 euros hors taxes, financé en grande partie par Nantes métropole.





Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus