Machecoul, près de Nantes : la Manufacture du cycle obtient une subvention de 800 000 euros pour se développer

La Manufacture du cycle qui employe 550 salariés, vient d'obtenir 800 000 euros de subventions publiques pour investir dans une seconde ligne de peinture et des machines modernes. Une belle enveloppe qui tombe à point nommé pour embaucher.
La manufacture du cycle, Machecoul
La manufacture du cycle, Machecoul © France Televisions
Avec la covid, la demande de vélos explose. À Machecoul, la Manufacture Française du Cycle est un fleuron de la fabrication de vélos, elle est même N°1 du vélo électrique avec près de 100 000 vélos électriques produits en 2019. 

La très forte demande pousse cette entreprise à agrandir sa chaîne de production, elle doit également recruter de nouveaux employés. Une aubaine pour ce plus gros producteur français de vélos qui doit se moderniser. Une subvention de l'état a permis d'acheter cette nouvelle machine se réjouit David Jamin, le directeur de l’usine, mais avec l’épisode Covid, comme pour bien d’autres entreprises, les difficultés étaient très importantes.
David Jamin, directeur général de la Manufacture Française du Cycle à Machecoul
David Jamin, directeur général de la Manufacture Française du Cycle à Machecoul © France Télévisions
"La Covid nous met dans une position d’incertitude extrêmement forte, confinement, arrêt de l’usine, déconfinement, reconfinement, donc c’est une grosse incertitude." Précise David Jamin le directeur général, "Dans le cycle, on a aussi une deuxième incertitude : aurons-nous assez de composant pour produire les vélos que les clients veulent ? "

Face à tout cela, la subvention a été décisive pour ce dirigeant d’entreprise, elle va aussi permettre d’acheter une autre ligne de peinture et de créer ainsi des emplois 

Notre ambition est de créer plus de 160 emplois à l’horizon de trois à quatre ans maximum.

David Jamin, directeur général de la Manufacture Française du Cycle

 

 

La technologie pour améliorer les rendements et la qualité de travail, voilà ce que cette aide peut permettre, la Manufacture du cycle a produit 450 000 vélos l'année dernière et la demande est toujours très forte en ces temps de Covid.
Production et mise en peinture à la Manufacture Française du Cycle à Machecoul
Production et mise en peinture à la Manufacture Française du Cycle à Machecoul © France Télévisions
L'usine de Machecoul est loin, très loin de son redressement judiciaire de 2012 avec son ancien propriétaire suédois. À l'époque, les ventes dégringolent et l'usine échappe de peu à la faillite en se faisant racheter par le groupe Intersport. Aujourd’hui, en plus des nouveaux investissements, une extension d'un bâtiment de stockage de vélos est aussi en discussion. 


► Le reportage de notre rédaction 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport vélo économie transports cyclisme coronavirus/covid-19 santé société