Mustang, Corvette, 2CV. Du garage au musée, quand la voiture est encore une aventure

Avec l'arrivée du tout électrique, les voitures à moteur thermique vont finir par rejoindre le musée pour ne plus en sortir si ce n'est par la volonté de quelques passionnés de vieilles mécaniques qui restaurent, entretiennent et transmettent leur savoir. Comme ici au Garage Le musée à Nantes. Rencontre...

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ici, tout est affaire de passion et de passionnés, depuis le boss, Simon Dominique, jusqu'aux mécaniciens, carrossiers et tapissiers, une quinzaine de personnes au total, toutes animées par l'amour du travail bien fait.

C'est Jim qui nous reçoit et nous ouvre les portes de ce garage pas tout à fait comme les autres. Vous n'y trouverez pas de voitures déposées par leurs propriétaires pour la révision des 15 000 km, elles ont toutes ou presque allégrement dépassé les 50 ans et peuvent afficher plusieurs tours de compteur.

Ford Mustang, Corvette, Volkswagen Combi, GMC 1949, CX GTI, MG type B, Graham-Paige 1932, Porsche 356, BMW 2800, Citroën 2CV... il y a de tout, partout, dans tous les états, des voitures rutilantes, d'aspect quasi-neuves, prêtent à reprendre la route, ou en morceaux, couvertes d'une épaisse couche de poussière, dans l'attente d'une hypothétique pièce détachée qui sera trouvée tôt ou tard et parfois plus tard que tôt...

"C'est vrai qu'il peut y avoir de la frustration sur le véhicule ancien, en termes de délais, en termes de pièces...", nous confie Jim, "il faut de la patience. Le but pour nous est de garder au maximum le véhicule dans l'état de l'époque, de refaire uniquement ce qui doit être refait. Ça demande beaucoup de temps, tout est fait à la main, au feeling, à l'oreille, dans les règles de l'art !".

Et de fait, certains véhicules sont là pour 15 jours, d'autres pour des mois, voire des années, en fonction de la rareté du produit, des pièces recherchées et de ce que veut le client.

"On ne fait pas énormément de Françaises parce que le coût de restauration par rapport à la côte de la voiture n'est pas rationnel. Nous travaillons principalement sur des "classiques", Mustang et Corvette, des voitures pour lesquelles on trouve assez facilement des pièces de rechange. Pour les Mustang par exemple, elles ont été tellement fabriquées aux États-Unis qui continuent de faire des pièces. On peut tout trouver sur catalogue. Vous cherchez un intérieur complet, on peut l'avoir dans les trois jours. Et puis Mustang, c'est le mythe, le rêve américain, on en a tous vues dans les films, les pubs."

Mais tout n'est pas toujours aussi simple, surtout pour certains véhicules plus rares. Il faut parfois faire appel à des entreprises spécialisées qui attendent d'avoir un certain nombre de commandes pour relancer une fabrication. 

"Et là, si tu arrives au début de la liste", poursuit Jim, "tu peux attendre un an".

Et ce n'est pas fini.

"Effectivement, ensuite, il faut synchroniser tous les corps de métier qui doivent intervenir, il est essentiel de bien se coordonner pour ne pas avoir la sellerie qui arrive trop tôt au risque de devoir la stocker et de l'abimer".

Refaire un plancher, une carrosserie ou une peinture, changer un moteur, réviser ou préparer une voiture pour le contrôle technique, les tâches sont nombreuses et variées dans ce garage qui fait de la restauration, mais aussi de l'import, de la vente et de la conciergerie. Avec toujours le même créneau.

"Toutes ces voitures sont liées à des souvenirs, ceux d'un oncle, d'un grand-père, d'un film avec Belmondo, d'une odeur... Et nous, on aime travailler avec des gens qui sont à la recherche de ces souvenirs plutôt qu'avec quelqu'un qui en veut simplement pour son argent".

Restaurer une vieille Volvo pour une utilisation quotidienne, refaire à l'identique la Mustang conduite par Steve McQueen dans Bullit, bosses, rayures et rouille comprises, remettre en état de rouler une Mercedes cabriolet pour permettre à son vieux propriétaire de faire un dernier tour à son volant. Les demandes sont variées, mais toujours liées à l'affect. 

Et en attendant de les retrouver, de pouvoir à nouveau les bichonner, certains propriétaires n'hésitent pas à venir les voir au garage de temps en temps, prendre de leurs nouvelles, parfois toutes les semaines, admirant au passage le travail des mécanos ou des carrossiers comme Antoine, un jeune apprenti de l'URMA-CIFAM qui partage sa passion pour son futur métier dans notre vidéo.

D'autres garages sont spécialisés dans la restauration de véhicules anciens et de prestige, notamment Le Hangar à Bombinettes, Nantes Prestige Autos, Le 143, L'Atelier AMC, Grolleau Performance, Le Doc Garage, Garage Gauvrit...

Le Garage Musée sera présent au salon Historic Auto les 17 et 18 février au Parc des Expositions de la Beaujoire à Nantes. Plus d'infos sur le Garage Le Musée ici.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité