• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : Amélie Nothomb, marraine du centenaire de la librairie Coiffard

L'auteure Amélie Nothomb, pour les 100 ans de la librairie Coiffard à Nantes / © Antoine Ropert - France 3 Pays de la Loire
L'auteure Amélie Nothomb, pour les 100 ans de la librairie Coiffard à Nantes / © Antoine Ropert - France 3 Pays de la Loire

C'est une institution nantaise, un lieu qui fête ses cent ans : la librairie Coiffard. Située en plein centre-ville elle plaît aux habitués comme à ceux qui y viennent plus rarement. La librairie s'est choisie une marraine, la romancière Amélie Nothomb.

Par FB avec Sandrine Gadet

A chaque fois qu'elle vient à Nantes, et toujours en janvier, Amélie Nothomb fait un détour par la librairie Coiffard.

La première fois qu'elle est venue chez Coiffard, " c'était en janvier 2010", pour une séance dédicace, se souvient l'auteure d'"Hygiène de l'assassin" et du tout récent "Les prénoms épicènes".

"J'ai eu un coup de foudre pour cette librairie qui est exactement un rêve de librairie", s'enthousiasme Amélie Nothomb, "c'est une grande histoire d'amour, ce qui fait que pour le centenaire de Coiffard, évidement j'ai accepté d'être la marraine".
Amélie Nothomb , invitée du 19/20
Rue de la Fosse, la librairie Coiffard et sa pochothèque, se font face. Deux établissements qu'on dirait installés là depuis toujours... 

Un siècle que l'on s'y achalandent en ouvrages de toute sorte. La librairie a été fondée ici après la première guerre mondiale, par Achille, un jeune patissier qui découvrit la lecture en convalescence après avoir été gazé au combat. Coiffard est une institution, et ses clients, des fidèles.

"Parfois j'y rentre juste pour le plaisir, je passe devant à chaque fois que je vais dans le centre-ville et j'aime flâner, regarder, lire les dernières de couverture" - Edwige Robreau, une habituée de la librairie Coiffard

Ici 100 000 volumes occupent les tables et les étagères, pas simple de s'y retrouver ! alors 21 personnes s'y relaient pour aiguiller, orienter, conseiller les lecteurs. Un service  discret et précieux, qui a notamment permis à la vénérable maison de traverser le siècle.

"Quand on sait qu'il y a près de 700 romans qui sortent à la rentrée, on a besoin de gens qui lisent, et les gens qui lisent, ce sont les libraires, donc juste pour ça on a encore une loingue vie devant nous", explique Rémy Ehlinger, directeur de la librairie Coiffard.

Depuis 10 ans, Coiffard multiplie aussi les rencontres avec les auteurs tissant un lien encore plus étroit avec le lectorat nantais. Un lien qui devrait encore se renforcer avec la centaine d'événements prévu par la librairie en cette année anniversaire.


 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus