Nantes : au Zénith la police intervient en force pour faire cesser des rodéos

C'est devenu un rendez-vous régulier des amateurs de vitesse et de sensations fortes, la parking du Zénith de Nantes rassemble de plus en plus de monde le vendredi soir. Au point que la police a fini par intervenir en force ce vendredi soir 17 septembre.

 

Le parking du Zénith de Nantes à Saint-Herblain rassemble, vendredi après vendredi, plusieurs centaines, quand ce ne sont pas milliers de participants, acteurs ou spectateurs, de runs sauvages. On y vient pour montrer et partager une passion pour les voitures puissantes ou sportives.

Voitures, quads, motos, scooters, tout ce qui vrombit est ici le bienvenu, à priori. Car les riverains même éloignés n'en peuvent plus. Si les runs ne se passent pas directement sous leurs fenêtres, les allers-retours incessants jusque tard dans la nuit, les inquiètent et les empêchent de dormir.

La police nationale est intervenue hier soir, vendredi 17 septembre, pour rapidement mettre un terme à ces rodéos. Encerclant d'un coup le parking, contrôlants accès et sorties. La fête brutalement interrompue, une longue fille de véhicule s'est formée, la police contrôlant, véhicules et conducteurs un par un. Quatre véhicules sont partis à la fourrière.

En 2015, une adolescente de 17 avait trouvé la mort, sur un autre lieu de runs sauvages dans une zone industrielle de Saint-Herblain, percutée par un jeune homme qui avait perdu le contrôle de son véhicule.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité sécurité routière rodéos urbains faits divers