Nantes - Digital Week : Quand les capteurs envahissent la ville, une exposition pour comprendre certains enjeux

"Souriez, vous êtes captés" est une exposition présentée par les étudiants de l'école du Design Nantes Loire-Atlantique. A l'occasion de la Digital Week 2020, une rue reconstituée est bardée de capteurs. L'occasion d'informer et de prévenir sur ces espions numériques. 

Bienvenue dans l'exposition "Souriez, vous êtes captés", de la Nantes Digital Week
Bienvenue dans l'exposition "Souriez, vous êtes captés", de la Nantes Digital Week © Pauline Blanc - France Télévisions
En 2020, sommes nous tous et de plus en plus surveillés ? "Tous surveillés, ça dépend des pays" répond Florent Orsoni
Directeur du City design lab à L'Ecole de Design Nantes Atlantique. En revanche, tous captés, oui et la tendance n'est pas prête de s'arrêter.

Dans les couloirs du site de Keran, les étudiants de l'école de Design ont aménagé une rue regroupant différents capteurs qui peuvent exister dans une ville. Ainsi, on se promène entre des capteurs environnementaux, qui serviront à calculer le taux d'humidité, la vitesse du vent et des capteurs plus intrusif, tels que les capteurs de bruit, de plaque d'immatriculation ou encore la fameuse reconnaissance faciale. Une dizaine de ces outils est présentée. Certains sont très visibles, d'autre au contraire bien cachés. Il faut être attentif.

Entre pédagogie et mise en garde


Faut-il avoir peur de ces captations furtives ? L'exposition ne donne pas de réponse claire et précise. Pour Florent Orsoni, "il s'agit de comprendre les usages, de se forger une opinion et d'avoir un débat sein et serein sur ces technologies" 

"Un capteur non-intrusif est un capteur qui ne récolte pas vos données personnelles, et encore moins sans vous demander l'autorisation. Tandis qu'un capteur intrusif, le fera, et souvent sans demander" explique Bruno Miloux, étudiant en master 2. 
Voir cette publication sur Instagram

DERNIER JOUR, France 3 Pays de La Loire vous a parlé de l'exposition "Souriez, vous êtes captés" à Nantes. Elles est présentée par les étudiants de l'école du Design Nantes Loire-Atlantique. A l'occasion de la Digital Week 2020, une rue reconstituée est bardée de capteurs. L'occasion d'informer et de prévenir sur ces espions numériques. Plus que quelques heures pour tenter l'experience au site de Keran, 4 Rue René Viviani, 44200 Nantes #numerique #Nantes #digitalweek #lastday

Une publication partagée par France 3 Pays de la Loire (@france3pdl) le


Si les élèves et les panneaux explicatifs apportent des éléments de réponses sur l'utilisation de ces capteurs, le visiteur est libre d'avoir sa propre interprétation sur l'utilité et le niveau d'intrusion de l'objet. L'approche se veut avant tout pédagogique, tout en mettant en garde sur ces nouveaux objets du quotidien. Car si les usages sont de plus innovants, ils doivent être accompagnés d’une grande transparence vis-à-vis des citoyens. 

En sortant de l'exposition, on ne pourra pas s'empêcher de chercher dans les rues de Nantes si certains de ces capteurs se cachent parmi nous. On peut cependant être rassuré un minimum : la métropole est la seule en France à avoir adopté une charte éthique des données. 

Informations :

L'exposition est en place jusqu'au 20 septembre, de 10h à 18h au  site de Keran, 4 Rue René Viviani, 44200 Nantes.

Depuis 2014, le festival Nantes Digital Week aborde les enjeux du numérique à travers des ateliers et des conférences variées. Cette 6e édition se déroulera jusqu'au 29 septembre 2020. 

Plus d'information sur le site https://www.nantesdigitalweek.com/

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs sécurité société environnement start-up économie entreprises