• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : Entre mirage et oasis avec Yasmina Khadra et Lassaâd Metoui

Le Calligraphe nantais d'origine tunisienne Lassaâd Métoui a réalisé les illustrations du dernier livre de Yasmina Khadra "Ce que le mirage doit à l'Oasis" / © Yasmina Khadra / Lassaâd Métoui "Ce que le mirage doit à l'Oasis" décembre 2017
Le Calligraphe nantais d'origine tunisienne Lassaâd Métoui a réalisé les illustrations du dernier livre de Yasmina Khadra "Ce que le mirage doit à l'Oasis" / © Yasmina Khadra / Lassaâd Métoui "Ce que le mirage doit à l'Oasis" décembre 2017

Le Calligraphe nantais Lassaâd Métoui et l'écrivain Yasmina Khadra viennent de sortir un livre commun. Ils y parlent du désert algérien, chacun accompagnant l'autre dans un lent processus de création. Tous les deux nous prennent par la main pour nous emmener vers ce Sahara profond et humain.

Par Claude Bouchet

Yasmina Khadra est l’un des écrivains romanciers les plus lus au monde, traduit dans plus de 42 langues, distingué par de nombreux prix, et dont certaines des œuvres furent adaptées au cinéma, au théâtre, ou encore sous la forme de Bande dessinée ou de chorégraphie.

Né en 1955 dans le Sahara algérien, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, son œuvre riche nous entraîne dans des univers très variés. Pour éviter la censure et les sanctions de son univers professionnel, le monde militaire, il prend d’abord la plume sous un pseudonyme féminin, celui de sa femme.

Avec le calligraphe nantais Lassaâd Métoui, il nous fait partager cette fois son regard sur le désert. Un dialogue tout au long de son dernier livre "Ce que le mirage doit à l'Oasis". Une histoire en partage dans laquelle il conte sa vie, sa famille, son parcours, la vie militaire, l’Algérie.

►Notre rencontre en vidéo
Reportage : Jean-Pierre Brenuchon - JM Lallier - Leslie Pihier

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus