Nantes: le festival Hip Opsession fait de la résistance en musique

Mode mineur cette année pour le festival majeur des cultures urbaines. Contraint de se réinventer pour pouvoir se tenir en cette période d'annulations de festivals culturels Hip Opsession se déroule jusqu'au 10 octobre à Nantes et Rezé avec des projections, des conférences et quelques concerts.
"Give back" un documentaire sur la transmission dans le hip hop projeté au Cinématographe à Nantes le dimanche 4 octobre
"Give back" un documentaire sur la transmission dans le hip hop projeté au Cinématographe à Nantes le dimanche 4 octobre © festival Hip Opsession / Pick-Up Production

Au même titre que les musiques électroniques, touchées également de plein fouet par les mesures sanitaires, difficile d'imaginer un concert de rap se dérouler sans pouvoir danser et se tenir debout.

Autant dire que le festival Hip Opsession revient de loin pour sa partie musique.

Aprés une soirée d'ouverture samedi 2 octobre en forme de DJ sets co-réalisée avec le collectif Bar-Bars le festival trouve sa vitesse de croisière ce weekend.

Avec une conférence et une projection. Toujours saupoudrée de mini événements musicaux , souvent grâce à des djs.
 

Oui il y a un côté résistant dans l'acte de maintenir le festival. C'est des musiques qui se vivent en live, debout, rapprochés et des musiques plutôt dansantes donc ça facilite rien

Pierrick Vally - responsable Hip Opsession Musique



Les organisateurs ont du faire preuve de souplesse.

Car l'affiche était bouclée dés le mois d'avril. Il a donc fallu repenser lévènement au mois de juin pour l'adapter au mesures sanitaires. Et finalement tout déconstuire au premier septembre.

"On a essayé d'aller au même rythme que les évolutions sanitaires, que les différentes restrictions et recommendations" détaille Pierrick Vally.

"On a invité des artistes, des auteurs, des réalisateurs à venir prendre la parole, présenter des vidéos et des livres afin de privilégier ces formes au côté live, même si on essaie de proposer aussi quelques spectacles live en format assis".

La transmission au coeur du hip hop

Ainsi ce samedi 3 octobre c'est une superstar du rap qui est à l'honneur au Lieu Unique à Nantes. J'ai nommé Kendrick Lamar. Pas en chair et en os malheureusement.

Mais à l'occasion de la sortie du livre « Kendrick Lamar : de Compton à la Maison Blanche » une table ronde musicale est organisée avec Backpackerz et Nicolas Rogès (NDLR: l'auteur du livre) suivie par un DJ set autour de l’oeuvre de l’artiste. 

Le dimanche 4 octobre c'est Le Cinématographe qui accueille la projection d'un documentaire intitulé "Give Back" et consacré à la transmission dans la culture hip hop. 
 
Nantes: Le festival Hip Opsession fait de la résistance en musique


La transmission qui a toujours été un des éléments clés de cette culture autodidacte. Comme le prouve sur le terrain le festival à la Barakason de Rezé le mercredi 7 octobre.

Des jeunes du quartier Rezé Chateau vont visiter dans la journée les coulisses de cette salle de musiques actuelles, et rencontrer la jeune artiste nantaise Angie avant d'assister à un mini-concert de la chanteuse aprés trois jours de résidence à la Barakason.
 
Nantes: le festival Hip Opsession fait de la résistance en musique


Le même jour mercredi 7 octobre c'est un concert atypique auxquels vont assister les spectateurs du Pôle Etudiant de Nantes. Un concert de rap en mode cabaret sisi!

Comprenez assis, masqués et regroupés comme l'exigent les mesures sanitaires en vigueur.

"On a créé des petits espaces assis qui permettent des petits regroupements ce qui est pour nous beaucoup moins froid que des rangées de chaises" précise le  responsable du festival Hip Opsession Musique Pierrick Vally. 

"Normalement le Pôle Etudiant a une capacité d'accueil de plus de 400 places, et là nous sommes sur une capacité de 75 personnes qui assisteront au concert assis" conclut-il.

Au programme la rappeuse sud-africaine Yugen Blakrok et le rappeur parisien Jewel Usain.
 
Nantes: le festival Hip Opsession fait de la résistance en musique
 
Nantes: le festival Hip Opsession fait de la résistance en musique

Toute la programmation du festival est à découvrir ici.

Et le Battle de danse alors?

A l'instant de rédiger cet article Hip Opsession Danse est maintenu. Officiellement le festival doit se tenir du 18 au 28 févier 2021.

Reste maintenant aux organisateurs à trouver comment là aussi adapter l'événement aux contraintes actuelles qui devraient perdurer un moment.

Et notamment le fameux Battle de danse, moment fort qui reunit la crême des danseurs de hip hop mondiaux au Lieu Unique à Nantes.

On imagine bien que l'évènement qui rassemble habituellement prés de 2000 personnes qui se pressent autour des crews de danseurs , eux-mêmes se frôlant lors de figures acrobatiques, aura à s'adapter aux gestes barrières.

"Tout ce qui est spectacle façon chorégraphique dans les théâtres et les salles ne sera pas forcément remis en question." assure Pierrick Vally, "ce sera simplement la capacité d'accueil du public qui sera adaptée".

"En revanche tout ce qui est plus complexe du type battle de danse ou plus participatif avec invitation au public à venir danser avec des danseur professionnels, on se laisse davantage de marge pour voir comment évolue la situation".

Les organisateurs se donnent jusqu'au mois de décembre pour affiner leur affiche. Et déterminer s'il faudra réduire la voilure en terme de durée de l'évènement, dix jours pour l'instant.

Il est aussi question de déplacer les Battle, d'habitude en ouverture de festival. Pour le mettre plutôt lors du dernier week end du festival, probablement les 26 et le 27 février voire sur une seule journée.

La question de la présence des artistes étrangers, notamment des américains, se pose également.

En attendant les décisions finales, voilà de quoi se rappeler ou découvrir à quoi ressemblait l'édition 2020 du Battle HIp Opsession.
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hip-hop culture danse