Nantes : grogne des policiers de nuit, les “nuiteux” manifestent devant la préfecture

Les policiers de nuit de Nantes manifestent devant la préfecture, 18 décembre 2019 / © DR
Les policiers de nuit de Nantes manifestent devant la préfecture, 18 décembre 2019 / © DR

Les policiers de nuit manifestaient au petit matin devant la préfecture de Nantes, ils demandent une prise en compte de leur travail nocturne.
Des protestations similaires ont eu lieu dans différentes villes de France à l'appel national du syndicat Unité SGP-Force Ouvrière.

Par Jean-Marc Lalier

La grogne et colère des "nuiteux", les policiers qui travaillent la nuit. Ce mercredi matin ils étaient mobilisés dès 03h.

Un rassemblement des commissariats d’Orvault, Saint-Herblain, Rezé, Saint-Sébastien et Nantes pour faire entendre leurs revendications. 
Ce mouvement a commencé par une grève du zèle au commissariat d'Angers le 29 novembre dernier, à l'appel du syndicat Unité SGP Police. D'autres rassemblements également à Angers, La Roche-sur-Yon et Le Mans.
 
 
Les revendications des policiers de nuit portent sur une allocation pour les policiers nationaux de nuit, "le refus du 12h08 de vacation imposée" ainsi que la bonification de la retraite pour les policiers nationaux de nuit "avec prise en compte de l’antériorité à la nuit".Plusieurs manifestations ont eu lieu un peu partout en France la nuit dernière. 



Cette mobilisation précède une réunion qui aura lieu ce mercredi à Paris où les syndicats de policiers doivent défendre ces revendications.

Sur le même sujet

Les + Lus