Nantes : la directrice de la Folle Journée mise en cause par la municipalité et contrainte à la démission

On l'apprend aujourd'hui dans un communiqué de la ville de Nantes, Joëlle Kérivin été contrainte de quitter ses fonctions. La municipalité précise que "sur la base des résultats d'un audit, elle a déposé plainte auprès du Procureur de la République le 1er mars dernier".

Edition 2020 de la Folle Journée de Nantes
Edition 2020 de la Folle Journée de Nantes © France Télévisions Dominique Le Mée

Sur le déroulé de l'affaire, la ville de Nantes précise :   
 

" avoir pris connaissance fin janvier dernier, en tant que financeur, de la non certification des comptes 2019 de l’Espace Simone de Beauvoir pour cause d’irrégularités comptables constatées. Alors que la Présidente de l’Espace Simone de Beauvoir est également directrice générale de la SAEM La Folle Journée, la Ville de Nantes a voulu vérifier d’éventuels mouvements financiers coordonnés entre les deux structures. Elle a immédiatement commandité un audit de gestion comptable des deux structures (auprès de la société KPMG). Sur la base des
résultats de cet audit, elle a déposé plainte auprès du Procureur de la République le 1er mars dernier et la directrice générale de La Folle Journée, convoquée par le président de la SAEM, a quitté ses fonctions."

Le communiqué ajoute : 
 

"En tant que financeur de ces deux structures, la Ville de Nantes se tient à la disposition de l’enquête et se réserve le droit de se porter partie civile. Au-delà de la procédure en cours, la Ville de Nantes confirme son soutien et son engagement total auprès de la SAEM La Folle Journée et de l’Espace Simone de Beauvoir et entend prendre toute sa part pour que se poursuivent leurs projets."

La Folle Journée, festival de musqieu classique, se tient chaque année à la cité des congrès de Nantes et à travers la région Pays de la Loire.  Initialement prévue début février, la Folle Journée de Nantes 2021 a été reportée du 9 au 11 avril en raison de la crise sanitaire liée à la Covid.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société folle journée culture musique