Nantes : le paquet suspect contenait une simple enceinte connectée

Craignant un engin explosif, le RAID était intervenu mardi dans le quartier de la Bottière à Nantes à la suite de la découverte d'un colis suspect sur le palier d'un immeuble. Deux personnes avaient été placées en garde à vue puis relâchées, le colis contenant une enceinte connectée.

Les policiers du RAID sont intervenus rue Sabatier dans le quartier de la Bottière à l'est de Nantes hmardi en milieu de journée. Le témoignage provenant d'un employé du bailleur social Nantes Habitat indiquait avoir découvert un paquet laissant apparaitre des fils électriques. L'immeuble, vidé de ses habitants, est promis à la démolition, occupé par quelques squatters. 

Il n'en fallait pas plus pour que les supers policiers interviennent, l'un des occupants, étant connu défavorablement, selon la police départementale de Loire-Atlantique.

Il s'agit finalement, selon le procureur de la République de Nantes, d'une fausse alerte. Les deux personnes interpellées ont été relâchées, et le fameux colis piégé se révèle un sac servant à raccorder une enceinte connectée appartenant à l'un des deux hommes. Cependant, durant la garde à vue, les policiers ont décelé des problèmes psychologiques chez ces personnes, le procureur assure qu'un suivi psychologique a été demandé les concernant.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité