Nantes : les paniers artistiques du collectif "Ouvrir l'Horizon" pour aider le monde culturel en crise

Culture et agriculture même combat ! Fondés sur le principe des AMAP le collectif nantais propose de relancer l'idée de "panier" contenant plusieurs spectacles originaux créés par des duos ou des trios d'artistes de disciplines différentes.

Symboliquement le premier "bureau des recrutements" pour les paniers artistiques version 2021 s'est tenu vendredi 4 avril sur les marches du Théâtre Graslin occupé par les artistes et techniciens en lutte
Symboliquement le premier "bureau des recrutements" pour les paniers artistiques version 2021 s'est tenu vendredi 4 avril sur les marches du Théâtre Graslin occupé par les artistes et techniciens en lutte © Vincent Calcagni

Tout comme dans son homologue de l'agriculture , on ne choisit pas ce qu'on trouve dans son "panier artistique" mais c'est l'assurance d'un spectacle original en duo ou en trio d'une durée d'une demi-heure.

Comme l'indique le nom du collectif à l'initiative de ces paniers artistiques, il s'agit d'ouvrir l'horizon pour un secteur culturel toujours en panne et sans perspective concrète, même si Emmanuel Macron a indiqué une probable réouverture de certains lieux culturels à la mi-mai.

Une date bien hypothétique, soumise à l'évolution de la situation sanitaire, et qui ne se fera certainement pas pour les salles de spectacle vivant en premier.

Prudent, le co-président du collecif "Ouvrir l'Horizon" Guillaume Mailles évoque "le mois de juin" pour la mise en place concrète de ces paniers artistiques version 2.0.

Fort d'une première expérience menée l'été dernier le collectif se base sur une réeelle attente de la part des spectateurs et d'un élan retrouvé pour les professionnels qui y participe, comme le montre ce reportage réalisé en juin 2020:

Nantes : les paniers artistiques du collectif "Ouvrir l'Horizon" pour aider le monde culturel en crise

Le régisseur général chargé de coordonner les spectacles en jauge réduite, en extérieur, rappelle que lors de l'édition 2020 "on a rédigé un protocole sanitaire d'une quinzaine de pages envoyé au Ministère de la Culture et à celui de l'emploi".

Johann Olivier précise "on sait que la Ville de Nantes et partante pour renouvler l'opération, la DRAC des Pays de la Loire également".

"Ouvrir l'Horizon" revendique pour l'année précédente  la tenue de 29 paniers artistiques pour 293 représentations.

Ce qui représente, selon le co-président du collectif, "20 000 heures de travail artistiques, techniques et administratifs".

Guillaume Mailles et Johan Olivier, co-président et régisseur général du collectif nantais "Ouvrir l'Horizon"
Guillaume Mailles et Johan Olivier, co-président et régisseur général du collectif nantais "Ouvrir l'Horizon" © Vincent Calcagni

Car l'objectif est aussi de procurer à des professionnels des dates, une denrée devenue extrémement rare depuis les mesures de fermeture des lieux culturels.

Pour l'artiste retenu un "panier artistique" c'est l'assurance de pouvoir valider une partie non négligeable de son statut d'intermittent, renouvelé à 507 heures de travail, comme l'explique la comédienne-chanteuse Kristine Maerel, qui a participé l'an dernier à une création avec une accordéoniste.

Sa création intitulée "Femme déménage" a été jouée notamment à Nantes et Bouguenais.

"Ca m'a garanti 5 jours de répétition payées et 5 dates de représentation, ce qui fait 100 heures de travail, sur un statut qui demande 507 heures à l'année c'est énorme", confie la comédienne.

Kristine Maerel, comédienne nantaise, a participé aux "paniers artistiques" de l'été 2020
Kristine Maerel, comédienne nantaise, a participé aux "paniers artistiques" de l'été 2020 © Vincent Calcagni

Au delà de l'aspect financier, souligne t'elle, c'est aussi "la satisfaction de retravailler avec un objectif".

Cette année, elle laisse la place aux autres artistes qui pourraient à leur tour bénéficier de cette initiative.

C'est le cas de Delphine Sterne, parmi les premières à s'inscrire ce vendredi 9 avril 2021, au "bureau des inscriptions" installé devant les marches du Théâtre Graslin à Nantes.

Delphine Sterne , comédienne nantaise venue s'inscrire aux paniers artistiques 2021
Delphine Sterne , comédienne nantaise venue s'inscrire aux paniers artistiques 2021 © Vincent Calcagni

"Je trouve que l'état d'esprit est intéressant" explique la jeune comédienne, "ça permet d'interroger les pratiques habituelles dans notre milieu".

"On peut rencontrer des artistes avec lesquels on a pas l'habitude de travailler ou dans des lieux d'accueil qu'on ne connait pas" conclut-elle.

Ils sont 25 a s'être inscrits à ce premier "bureau d'embauche" symbolique tenu devant le Théâtre Graslin à Nantes.

Chacun recevra ensuite un mail avec un lien vers une fiche d'incription complète à remplir.

Le collectif "Ouvrir l'Horizon" espère ensuite un démarrage des premiers "paniers artistiques" au mois de juin, jusqu'à l'automne prochain... si la situation sanitaire le permet.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société culture crise économique économie