Nantes : les Machines de l'Ile, le musée d'Art, le VAN... le tourisme explose

© Fabienne Béranger / France 3
© Fabienne Béranger / France 3

La 6ème ville de France est devenue une destination touristique à part entière. Fini le temps où les touristes délaissaient le littoral uniquement les jours de pluie. La tendance s'est désormais inversée.

Par Fabienne Béranger

Depuis 2010, la tendance est à la hausse du côté de la fréquentation touristique à Nantes. La ville n'est plus un lieu de passage à la journée mais une destination à part entière. Le nombre de nuitées en hébergement marchand a ainsi augmenté de 64% en 7 ans, +77% en 7 étés. L'été dernier, ce sont 670 000 visiteurs qui ont arpenté les trottoirs nantais, 4% de plus que l'été 2016.

La raison ? le développement de l'offre culturelle sur la ville : les Machines de l'Ile, le Voyage à Nantes, le musée d'Art...
"C'est une volonté de la part de la ville de Nantes et de la métropole de positionner Nantes comme une destination de court séjour", explique Aurélie Peneau, directrice du développement touristique à nantes "notre tourisme est bien orienté et basé sur ces grands musées, sur ces expositions, sur ces événements culturels. C'est pour ça que les visiteurs viennent à Nantes".

En plein périple sur le Val de Loire, Philippe et sa femme ont prévu des visites à la journée des grandes villes de la région, Angers, Saumur et, bien sûr, Nantes.

"C'est une découverte, on a va essayer de voir le château, la cathédrale et on va essayer de faire un petit tour panoramique par le car pour essayer de découvrir la ville".

Le profil type du touriste ? Un touriste majoritairement Français, venant de l'Ile de France, "un visiteur sur 4 vient de Paris", poursuit Aurélie Peneau mais aussi de Bretagne et, bien entendu, des Pays de la Loire.

Le tourisme étranger se développe également.

"+16% de fréquentation étrangère sur Nantes l'année dernière",

la plus forte augmentation en France, "des gens qui viennent majoritairement de Grande-Bretagne, d'Espagne, d'Italie, d'Allemagne, Belgique ou Suisse et qui viennent passer 3-4 jours à Nantes", précise Aurélie Peneau.

Leila est Portugaise. En congé sabbatique, elle s'est installée à Lorient et est venue passer la journée à Nantes, "je suis déjà venue, en 2010 ou 2012. Je viens revoir les Machines de l'Ile et voir le château."

Cette tendance à la hausse n'est pas qu'estivale. Le tourisme urbain en Pays de la Loire a augmenté de 12,5% au cours de l'hiver dernier.

► Fréquentation des principaux sites culturels en 2017 
  • Château des Ducs : 1 474 741 visiteurs
  • Les machines de l'île : 647 393
  • Musée d'histoire de Nantes : 270 241
  • Musée d'Art de Nantes : 251 683
  • Le Lieu Unique : 150 872
  • Muséeum d'histoire naturelle : 111 014
  • Planétarium : 46 924
  • Musée Jules Verne : 36 150 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus