Nantes : nouveau rassemblement des opposants au Président du FC Nantes Waldemar Kita

Ils s'étaient déjà rassemblés il y a une semaine avant le mach contre Dijon, une manifestation qui avait donné lieu à des affrontements avec la police. Ceux qui demandent le départ de Waldemar Kita se sont à nouveau donné rendez-vous à La Beaujoire ce dimanche avec le derby contre Angers.

Environ 4 à 500 personnes se sont rassemblées en début d'après-midi près du stade de la Beaujoire.
Environ 4 à 500 personnes se sont rassemblées en début d'après-midi près du stade de la Beaujoire. © France Télévisions Anthony Brulez

Pas une manifestation mais un rassemblement statique. Une subtilité stratégique afin d'éviter, tant que faire se peut, un affrontement avec les forces de l'ordre venues en nombre.

Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées en début d'après-midi ce dimanche aux abords du stade de la Beaujoire, près de l'arrêt de tram du même nom pour, une nouvelle fois, demander le départ du président du club Waldemar Kita.

 

Le rassemblement réunissait diverses associations de supporters.
Le rassemblement réunissait diverses associations de supporters. © France Télévisions Anthony Brulez

 

Depuis plusieurs années, Waldemar Kita suscite les critiques de supporters. Des résultats décevants mais aussi des affaires financières qui font tache. Waldemar Kita est soupçonné d'avoir grugé le fisc français grâce à sa résidence en Belgique. Médiapart évoquait récemment la somme de près de 15 millions d'euros ainsi économisés par le président du FC Nantes, le club ferait lui aussi l'objet d'un contrôle fiscal. Une perquisition y a été effectuée le 8 décembre.

Auparavant, le nom de Waldemar Kita apparaissait également dans l'affaire des Panama papers. A l'époque en 2016, le quotidien belge Le Soir, expliquait : "15 français ont une société offshore tout en ayant choisi la Belgique comme terre d’accueil" dans l'idée de "fuir l’impôt sur la fortune". Waldemar Kita faisait partie de cette liste.

 

 

Trop, c'est trop pour les fans des Canaris. Si encore le FC Nantes brillait par son classement mais ce n'est pas le cas. Il s'enlise en bas du classement de Ligue 1, à la 17ème place, à trois points du barragiste Lorient. Rappelons, même si c'est douloureux, la correction 0-4 des Canaris à domicile il y a deux semaines.

Ce dimanche, l'appel au rassemblement lancé par les ultras de la Brigade Loire a été entendu par d'autres associations de supporters, comme L'Esprit Canari, Activ Nantes Supports et Canaris Sud 44.

Tous demandent le départ de Waldemar Kita en espérant que des investisseurs locaux entrent dans un tour de table.

Ce 20 décembre, Nantes revevait Angers pour la 16ème journée de ligue 1... et toujours à huis clos. Score final : 1-1. Nantes a frisé une nouvelle défaite à domicile et remonte à la 15ème place.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc nantes football sport