• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : quatre blessés lors d'une fusillade la nuit dernière à Bellevue

17 douilles ont été laissées sur place place Mendaès-France dans le quartier Bellevue à Nantes, le 21 avril 2019 / © Sandrine Gadet - France 3 Pays de la Loire
17 douilles ont été laissées sur place place Mendaès-France dans le quartier Bellevue à Nantes, le 21 avril 2019 / © Sandrine Gadet - France 3 Pays de la Loire

Des coups de feu ont de nouveau retenti la nuit dernière dans le quartier Bellevue à Nantes. Quatre personnes auraient été blessées.

Par Fabienne Béranger

Des coups de feu ont été tirés vers minuit la nuit dernière, place Mendès-France, dans le quartier Bellevue à Nantes, devant un bar-pizzeria. 

Deux personnes ont été touchées par balle à l'abdomen, dont l'une grièvement qui a dû être opérée mais serait hors de danger. Un homme, qui sortait du tram, a également été touché par une balle à la jambe.

Une quatrième personne a été atteinte par des éclats de verre dans l'oeil. Les quatre victimes ont été conduites au CHU de Nantes.

17 douilles ont été retrouvées sur place, du 9 mm ainsi que du 7.62, calibre d'arme automatique type kalachnikov.

D'autres tirs ont été entendus un peu plus tard dans le quartier du Breil mais, cette fois-ci, sans faire de blessés.

Dimanche après-midi, un jeune Tchetchène de 15 ans a également été blessé par balle dans le quartier des Dervallières. Il a été touché dans le postérieur.

D'autres coups de feu ont été tirés dans la nuit de jeudi à vendredi. Vers trois heures du matin, c'est un jeune homme de 20 ans qui a été blessé dans le quartier Bellevue. Il a reçu trois balles et s'est présenté lui-même aux urgences du CHU de Nantes. 

Face à cette situation qui s'emballe, la municipalité de Nantes souhaite désormais des renforts de police sur le terrain.

"Les services de l'Etat doivent consacrer des moyens" pour lutter contre la délinquance, a estimé ce lundi, Gilles Nicolas, adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique.

"Pour moi, la protection des personnes c'est fondamental",
a insisté l'élu nantais, "que des effectifs travaillent contre la criminilité à Nantes, c'est une demande depuis des années".













 

Sur le même sujet

Nantes : le point sur les travaux à la Basilique Saint-Donatien après l'incendie en 2015

Les + Lus