Nantes : entraîné par 4 détenus, Melvin participe aux championnats du monde de Joëlettes

Trois détenus courent et entraînent la joelette de Melvin. Le centre de détention de Nantes propose ce dispositif depuis 3 ans. / © Antoine Ropert
Trois détenus courent et entraînent la joelette de Melvin. Le centre de détention de Nantes propose ce dispositif depuis 3 ans. / © Antoine Ropert

La sortie de prison, une période toujours délicate pour les détenus. A Nantes, le centre de détention propose un programme de réinsertion original. Les prisonniers encadrent une personne handicapée pour lui permettre de participer à une course de Joëlettes, des fauteuils roulants adaptés. 

Par FB avec Christophe Amouriaux

Ils s'appellent Brahim, Arnaud, Jean-Camille ou encore Ala et préparent le championnat du monde de Joëlettes. 
A leurs côtés, Arnaud Durand, moniteur sportif du centre de détention de Nantes. C'est lui qui prépare les quatre détenus.

Car ces fauteuils mono-roues demandent une condition physique et une cohésion parfaite entre les quatre coureurs qui entourent le passager handicapé.
Bien arrimé sur sa Joëlette, Melvin est très entouré par ces co-équipiers, tous conscients du défi sportif et humain d'un tel projet.

"Quand on sort avec des personnes handicapées, on se rend compte de la chance qu'on a. Même si on est en prison, on a de la chance d'être en bonne santé", dit Brahim.

"On met nos problèmes de coté pour une même cause. On est obligé de se parler, de s'entendre pour avancer"

constate Jean-Camille.

Avec l'approbation du procureur et du juge d'application des peines, c'est la troisième fois que le centre de détention de Nantes organise ce type de permissions sportives.
"Il y a eu des retours qui ont été vraiment sympas" se réjouit Arnaud Durand, "on a un détenu qui a été libéré. Aujourd'hui, il est dans une association qui fait des randos en Joëlettes."

Thierry Jamet, le papa de Melvin, a tout de suite été emballé par le projet et impressionné par la réaction des détenus.
"Pendant qu'ils courent, ils sont tout le temps en train de demander "Melvin ça va, t'es bien ?".

La complicité se fait avec Melvin, c'est énorme. Ils en prennent soin comme si c'était leur fils.

"Au-delà des murs", c'est le nom de ce programme de réinsertion unique en son genre : faire courir des détenus en cours de peine autour d'une personne handicapée. Avec cette aventure, les détenus portent un nouveau regard sur les autres et sur eux-mêmes.
En se construisant de nouveaux repères, ils préparent leur retour à la liberté.

Le samedi 12 mai Brahim, Arnaud, Jean-Camille, Ala et Melvin participeront au 12e championnat du monde de Joëlettes sur l’Ile d’Oléron. Une centaine d’équipages seront engagés, de France, d’Espagne, du Portugal ou encore de Suisse.

Reportage de Christophe Amouriaux et Antoine Ropert. Avec comme interlocuteurs :
  • Brahim, coureur de l'équipe Au-delà les murs
  • Arnaud, coureur de l'équipe Au-delà les murs
  • Jean-Camille, coureur de l'équipe Au-delà les murs
  • Ala, coureur de l'équipe Au-delà les murs
  • Arnaud Durand, moniteur sportif au centre de détention de Nantes
  • Thierry Jamet, Papa de Melvin

 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus