Nantes : TEMO invente une “rame électrique” pour annexe de bateau

Plus besoin de ramer pour embarquer sur son bateau. L'annexe est propulsée à l'électrique. / © TEMO
Plus besoin de ramer pour embarquer sur son bateau. L'annexe est propulsée à l'électrique. / © TEMO

Léger, électrique, idéal pour se rendre à bord de son bateau avec une annexe. Le propulseur électroportatif proposé par TEMO sera l'une des nouveautés du prochain salon nautique qui ouvre ses portes à Paris le 7 décembre.

Par Thierry Bercault

Ce n'est pas vraiment une rame ni une godille. Ça n'a pas le look des moteurs de bateaux non plus. Ça ressemblerait plutôt à ce qui équipe les longtails thailandais sauf que c'est beaucoup plus moderne. En somme un timon, sorte de longue barre franche, d'où son nom (temo en latin)

En fait,  le propulseur électroportatif inventé par la start-up nantaise TEMO est très pratique. Il est électrique donc silencieux et non polluant. Il ne pèse que 4,5 kilos et donc facile à transporter et son autonomie peut aller de 42 minutes à 1h30 selon qu'il fonctionne à plein régime ou en mode économique. 
TEMO invente la rame électrique
un timon moderne pour propulser des annexes de bateaux avec de l'énergie électrique silencieuse et propre - temo - TEMO
Son concepteur, Alexandre Seux, a travaillé 8 ans dans le nautisme. Il a vécu une expérience précieuse : un tour du monde en solitaire pendant 2 ans sur un voilier de 6m50. Mais c'est au Sri Lanka qu'il a eu l'idée de mettre au point ce propulseur très ingénieux.
 
"Je me suis inspiré des trottinettes électriques" explique-t-il. "Je n'ai fait qu'adapter toutes les technologies existantes pour concevoir de produit. J'ai surtout innové avec le design et la structure "

Avec le propulseur TEMO, pas de souci de stockage. Le manche est télescopique. Plié, il mesure 1,20m; déployé 1,80m. Pas d'odeur d'essence ni de fuite puisqu'il est électrique. Le moteur de 550 kw est l'équivalent d'un moteur essence d'1,5 chevaux. Suffisant pour faire les transferts de la plage au bateau à l'ancre. Adaptable sur les petits voilier motorisés et facile à installer sur le tableau arrière. 
 

Fini la galère de l'annexe à la rame

"Lorsque je naviguais beaucoup, je voyais bien la galère que c'était de porter un moteur de 15 kilos sur son annexe" reconnait Alexandre Seux. 

Créée il y a un an, TEMO a déjà pré-vendu 25 propulseurs lors du Mille Sabords en octobre dernier. La jeune société espère en vendre 500 la première année, 10 000 en 5 ans. La démonstration qu'elle va organiser lors du Nautic de Paris en décembre sera donc déterminante pour séduire les plaisanciers friands de nouveauté. Elle sera présente sur le stand des Pays de la Loire.

Pour l'instant, le propulseur n'est pas encore commercialisé. Les premiers seront livrés en juin ou juillet après avoir été fiabilisé à Carquefou par Axandus, un accélérateur industriel qui va certifier le moteur et les batteries et garantir l'étanchéité de l'ensemble.
Un design qui n'a rien à voir avec un moteur à essence classique / © TEMO
Un design qui n'a rien à voir avec un moteur à essence classique / © TEMO


Pour Atlanpole, ça va marcher

Pour Eric Voinson, le conseiller développement d'Atalnpole qui accompagne TEMO, la "rame électrique" d'Alexandre Seux remplit les critères les plus pertinents pour réussir. Elle répond à un besoin et donc offre des potentialités de marché. L'innovation se différencie de ce qui existe par son design. Et le porteur de projet a le profil pour mener une telle aventure.

"Il sait écouter, il communique bien et il a une vision " estime Eric Voinson. "Même s'il n'est pas ingénieur, c'est un technophile. Lorsqu'il est venu nous voir à Atlanpole, il avait déjà bricolé un prototype dans son garage." 

 Et il ajoute : "ce qui me fait dire que ça va marcher, c'est que déjà lorsqu'il testait son invention dans les ports cet été, les usagers venaient le voir pour lui demander s'ils pouvaient l'acheter."
Le manche est télescopique et se range facilement dans un coffre de voiture / © TEMO
Le manche est télescopique et se range facilement dans un coffre de voiture / © TEMO

Sur le même sujet

Les + Lus