Nantes : Time to shop, l'application pour savoir s'il y a la queue devant votre magasin de l'agglo

On croyait les files d'attente rangées dans les souvenirs des anciens, au rayon "moi qui ai connu la guerre". Certes, aujourd'hui, il n'y a pas de ruptures d'approvisionnement mais il y a la queue pour entrer. Une appli nantaise vous dit combien de temps vous devrez attendre.

196 supermachés sont chargés sur cette application "TimeToShop"
196 supermachés sont chargés sur cette application "TimeToShop" © capture d'écran site Timetoshop
L'appli "TimeToShop" est le fruit du travail d'une équipe de la société Sigma spécialisée dans l’édition de logiciels et dont le siège social est basé à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes.

La société travaille beaucoup avec le secteur de la ditribution et s'était déjà penchée sur la question des files d'attente aux caisses. Ce qu'on appelle "le point de souffrance" s'est déplacé depuis vers l'entrée des magasins.
 

Cinq jours de travail pour une équipe de quatre experts

Avec la crise liée au Covid-19 se sont imposées les règles de "distanciation sociale", l'obligation de respecter un minimum d'espace entre chaque client et donc, pour les magasins, l'obligation de réguler les entrées.

Avec, pour conséquence, des files d'attentes devant l'entrée.
La file d'attente devant l'entrée d'un supermarché de Nantes dès l'ouverture le 17 mars au matin.
La file d'attente devant l'entrée d'un supermarché de Nantes dès l'ouverture le 17 mars au matin. © France Télévisions Olivier Quentin
"On l'a faite (l'appli) en cinq jours, explique Ibtissem Belhamiti, responsable des Ventes Offre Digital de Sigma informatique, c'était une belle aventure et ça a permis de nous sentir utiles."

Mi-avril, quatre experts du digital de chez Sigma se sont réunis en visio-conférence pendant cinq jours pour tenter de mettre au point un outil utile en cette période particulière, avec bien sûr en arrière pensée, le commerce de détail, secteur que connaît bien l'entreprise. 

"On s'est demandé pourquoi les consommateurs fuyaient les grandes surfaces, raconte Ibtissem Belhamiti, notamment nous les femmes, on a fait émergé ce côté anxiogène d'aller en magasin. On avait envie de se sentir sereines en y allant. On savait que les drives étaient engorgés et on a croisé avec ce qu'on trouvait sur les réseaux sociaux. On s'est mis en mode startup."
Le Groupe Sigma a été créé en 1972 et compte 760 salariés dont 680 à La Chapelle-sur-Erdre.
Le Groupe Sigma a été créé en 1972 et compte 760 salariés dont 680 à La Chapelle-sur-Erdre. © Sigma
De cette réunion à distance est née l'appi TimeToShop.  Elle est calibrée pour un rayon de 50 km environ autour de Nantes et possède dans sa base de données 196 supermarchés de petite et grande taille et 550 commerces, boucheries, boulangeries...

Sur la page d'accueil, on se positionne sur l'enseigne que l'on veut interroger et apparaît alors le temps d'attente estimé à l'entrée du commerce. Cette information est fournie par les utilisateurs du programme qui renseignent eux-mêmes l'application en fonction du magasin devant lequel ils se trouvent. Si apparaît un rond vert, cela signifie moins de 5 minutes d’attente. Orange, entre 5 et 20 minutes d’attente et rouge, plus de 20 minutes d’attente.  

Un développement possible

Certe, le déconfinement pointe son nez mais cela ne signifie pas pour autant la fin des files d'attente. Car il faudra probablement vivre un certain temps avec les gestes barrières dont la distanciation sociale. 

L'appli pourrait bien aussi s'ouvrir à d'autres usages comme par exemple les déchetteries. On se doute qu'à leur réouverture, elles vont être submergées. Nombreux sont ceux qui auront accumulé les déchets végétaux ou les rebus de rangements effectués pendant le confinement. L'attente risque donc d'être conséquente.

Un tel outil, gratuit, peut donc contribuer à réguler l'affluence dans les commerces et les services. A chacun de tester... et peut-être d'approuver.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie coronavirus santé société économie numérique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter