Nantes : la tour Bretagne ferme ses portes pour au moins 5 ans de travaux

C'est l'un des symboles de Nantes qui s'apprête à changer de visage dans les dix ans à venir. En raison de la présence d'amiante et de lourds travaux de mise en conformité du bâtiment, la Tour Bretagne sera fermée à partir du 30 juin. Sa terrrasse panoramique et son bar le Nid également.

la Tour Bretagne mesure 145 mètres de haut et a été inaugurée en 1976
la Tour Bretagne mesure 145 mètres de haut et a été inaugurée en 1976 © Vincent Calcagni
Il ne reste encore que quelques-uns des 800 occupants habituels de la tour un jour avant sa fermeture. Le gratte-ciel nantais a accueilli des agents des impôts, des services de la mairie et de Nantes Métropole, des services régionaux de l'état en charge du développement économique et de la protection des consommateurs (la Direccte) ou encore des notaires.

Tout le petit monde présent s'affaire autour des ascenseurs pour déménager le mobilier restant. Au rez-de-chaussée le CCO (Centre de Communication de l'Ouest) n'est qu'allées et venues de collaborateurs les bras chargés de cartons ou de meubles.
 
le déménagement des derniers bureaux encore occupés de la tour Bretagne
le déménagement des derniers bureaux encore occupés de la tour Bretagne © Vincent Calcagni
 
il a fallu déménager 32 niveaux de bureaux en s'aidant notamment des ascenseurs du batiment
il a fallu déménager 32 niveaux de bureaux en s'aidant notamment des ascenseurs du batiment © Vincent Calcagni


Son responsable Eric Warin qui est également le président du conseil syndical de copropriété rappelle que la tour Bretagne était aussi un lieu de vie recevant un public considérable à l'année.

 

"Au CCO il passait environ 30 000 personnes par an, plutôt des professionnels, et le Nid accueillait 300 000 personnes chaque année, des nantais mais aussi des touristes" 

Eric Warin - directeur du Centre de Communication de l'Ouest


Attraction majeure du lieu pour les nantais le Nid s'inscrit dans le cadre du Voyage à Nantes. Avec sa terrasse panoramique et son oeuvre-bar imaginée par l'artiste nantais Jean Jullien il avait conquis de nombreux visiteurs. Depuis sa création en 2012 il a accueilli plus de 2 millions de spectateurs. 
 
Le Nid, en haut de la tour Bretagne à Nantes
Le Nid, en haut de la tour Bretagne à Nantes © Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire
Vue de Nantes, depuis Le Nid en haut de la tour Bretagne
Vue de Nantes, depuis Le Nid en haut de la tour Bretagne © Damien Raveleau - France 3 Pays de la Loire
Eric Warin est également exploitant du lieu qui est fermé déjà depuis de nombreux mois en raison des mesures sanitaires. Les salariés ont été licenciés. Mais il est espère que cette belle aventure pourra continuer sous une forme ou sous une autre.

 "Unanimement les nantais vont regretter ce qu'on peut appeler leur Nid", précise le gérant du lieu pour qui "la possibilité pour le public d'accéder à l'avenir au sommet de la tour pour profiter de la vue me semble un enjeu essentiel ".

C'est en raison de la présence d'amiante et de lourds travaux de mise en conformité du bâtiment que la tour Bretagne inaugurée le 18 novembre 1976 nécessite une fermeture au public et un lifting conséquent.
 

Et maintenant ?
C'est le groupe immobilier Giboire qui détient le plus de parts dans la tour Bretagne. Dans ses intentions la transformation des usages de la tour. Fini le 100% bureaux . La future tour Bretagne devrait accueillir des commerces et des logements.

Esthétiquement le lifting devrait aussi être conséquent. Mais pas visible tout de suite pour les nantais.

"Pendant de nombreux mois voire quelques années on va procéder à des études complémentaires. Quant un projet sera déterminé il faudra lancer un concours d'architectes. Quand celui qui menera à bien le projet sera nommé il sera procédé au démantelèment de la tour avant sa reconstruction. Il ne restera que la structure. Pour la visualiser on peut dire qu'il ne restera que le squelette. On verra au travers. Ce sera spectaculaire" assure Eric Warin.

De quoi inciter dans cette phase temporaire des artistes à faire des propositions au propriétaire et au Voyage à Nantes.

Toujours selon le directeur du CCO il devrait donc s'écouler entre 5 et 10 ans avant l'inauguration de cette tour Bretagne version 2.0.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter