Nantes : trams et bus, les transports de la TAN gratuits le week-end à partir du 24 avril

C’était une promesse de campagne de la maire Johanna Rolland. Une mesure qui devait intervenir en septembre prochain. Elle sera finalement mise en œuvre dès le 24 avril prochain, pour le début des vacances de printemps.  

Invitée de Dimanche en Politique, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de la métropole a annoncé au cours de l’émission que les bus et tramway nantais seraient gratuits le week end le 24 avril. Ce sera le premier jour des vacances de printemps pour l'académie de Nantes.

Une mesure initialement annoncée pour le mois de septembre prochain et finalement avancée.

Johanna Rolland annonce la gratuité des transports à Nantes le week-end à partir du 24 avril

 

Une mesure bonne pour le pouvoir d’achat et bonne pour le climat

Johanna Rolland, maire de Nantes

Concrètement, l’ensemble du réseau de transports en commun (tramways, bus, chronobus, busways, navibus, service Proxitan) sera gratuit les weekends pour tous, "habitants de la métropole ou non", précise la collectivité dans un communiqué. La mesure devra être votée au prochain conseil métropolitain et s’appliquera à partir du samedi 0h et jusqu’au dimanche 23h59 (sauf pour la navette aéroport et service covoit’Tan).

Après de lourdes pertes financières liées au coronavirus, estimées à plus de 9 millions d’euros, le réseau de transport nantais a retrouvé la quasi-totalité de sa fréquentation.

L’objectif pour Johanna Rolland, c’est désormais de booster un peu plus le trafic. Il s’agit aussi selon la maire de Nantes "d’une mesure sociale et écologique". Une mesure pour faire face à la crise.

Depuis le 1er janvier, les tarifs des abonnements au réseau SEMITAN ont déjà baissé de 20% et toutes les formules sont concernées.

Ces deux mesures : diminution des tarifs et gratuité pour tous le week end, faisaient partie des promesses de campagne électorales de Johanna Rolland dans le cadre de son second mandat.

Une bonne nouvelle pour tous les voyageurs après dix années de hausse consécutive des tarifs sur le réseau de transport nantais.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports