Nantes : trois mois de prison pour avoir proféré des menaces de mort contre des pompiers

Le tribunal de Nantes a condamné un homme à 3 mois de prison assortis d'un sursis probatoire pour avoir agressé et proféré des menaces de mort envers trois sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique.

Depuis septembre, les sapeurs-pompiers du 44 lancent une campagne de sensibilisation contre les agressions qu'ils subissent
Depuis septembre, les sapeurs-pompiers du 44 lancent une campagne de sensibilisation contre les agressions qu'ils subissent
Les faits remontent à février 2020, trois sapeurs-pompiers du Service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique (SDIS 44) avaient été agressés par un homme à qui ils venaient porter secours dans le tramway à Nantes.

"Alors qu’il était alcoolisé et inconscient, l’homme avait été pris en charge par l’équipe de secours", expliquent les pompiers. C'est à son réveil que la personne est devenue agressive envers les trois sapeurs-pompiers, prête "à leur porter des coups, proférant des outrages et des menaces de mort, empêchant les soldats du feu de la prendre totalement en charge".

Le 16 novembre, l'agresseur a été condamné à trois mois de prison avec sursis probatoire de 2 ans, assortis des obligations de soin, de travail, d’indemniser les victimes, et à 105 heures de travail d’intérêt général.

Les élus du conseil d’administration ainsi que la direction du SDIS 44 "soutiennent leur personnel face à ces actes intolérables qu’ils condamnent fermement".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société pompiers faits divers