Nantes : un clip vidéo pour faire venir Grand Corps Malade au centre de rééducation du CHU

Publié le
Écrit par Olivier Quentin avec Anthony Brulez
Le clip  de 3 minutes a été réalisé par l'Association Recherche et Animation pour l'Insertion dans le Handicap, une association pur la défense des droits des personnes en situation de handicap.
Le clip de 3 minutes a été réalisé par l'Association Recherche et Animation pour l'Insertion dans le Handicap, une association pur la défense des droits des personnes en situation de handicap. © APRAIH

Difficile de ne pas être touché par le joli clip qu'ont réalisé les personnels et les patients du centre de rééducation du CHU de Nantes. Ils se mettent en scène sur une chanson de Grand Corps Malade et lui lancent un appel pour qu'ils viennent les rencontrer et pourquoi pas, chanter pour eux.

"J'vais sortir de chez moi et marcher dehors, m'arrêter un instant, regarder l'ciel, le soleil, sur les toits, posera ses reflets d'or, j'vais kiffer voir ça, vu qu'c'est pas essentiel."

C'est sur les paroles de la chanson de Grand Corps Malade "Pas essentiel" que les personnels, des patients du centre de rééducation du CHU de Nantes et parfois même des membres de leur famille se sont mis en scène. 

L'initiative appartient à une association du CHU de Nantes, l'association APRAIH Recherche et Animation pour l'Insertion dans le Handicap, une association pour la défense des droits des personnes en situation de handicap. En début d'année, avec la crise sanitaire, aucune animation n'était possible à l'hôpital. Il fallait faire quelque-chose pour rompre la monotonie et apporter un peu de positif dans le quotidien.

"Il sera obligé de venir"

Julie Potteeuw, la présidente de l'APRAIH, a eu alors l'idée d'inviter Grand Corps Malade qui venait de sortir un nouvel album. Mais comment le toucher ?

Une collègue de Julie, Elsa, kiné également, propose de réaliser un clip sur une de ses chansons. "Il sera obligé de venir" dit-elle. "Tout le monde a rigolé, se souvient Julie. Mais tout le monde nous a suivi."

En juillet, le tournage des scènes a commencé dans le centre de rééducation. "Le but c'était, de l'inviter, conclut Julie, mais c'était aussi de vivre ces moments-là. Ce qui ressort du clip, c'est juste de l'espoir, du sourire, de l'essentiel."

voir le clip

Nicolas, l'un des patients, est en fauteuil roulant. Il n'était pas très motivé au départ. Par timidité sans doute. Mais il s'est laissé convaincre par sa femme avec qui on le voit à la fin du clip pour une chorégraphie émouvante. 

"On a répété avec ma femme chez nous, raconte Nicolas, on a fait voir à Julie ce qu'on avait fait et ça a plu."

Le couple a aussi invité ses enfants à participer au clip.

"Il a été un peu dans le même bateau que nous"

Plusieurs dizaines de patients ont joué le jeu et, au final, le clip de trois minutes est vraiment réussi, un joli message que le chanteur entendra peut-être.

Nicolas y croit. La vie n'est pas toujours facile dans ce centre. "La famille nous manque, les exercices sont souvent durs. Ça (la venue de la star du slam), ça pourrait nous changer les idées" témoigne Nicolas. Alors il espère bien que Grand Corps Malade viendra. Il doit se produire le 4 décembre prochain au Zénith de Nantes.

"Ho oui, il a été un peu dans le même bateau que nous, dit Nicolas. Ça ne peut que le toucher."

voir le reportage

"Toute idée est bonne à prendre, estime Yannick, un autre patient qui a participé lui aussi au clip. J'ai senti le coup en fait. J'ai une kiné qui est dynamique, elle nous a parlé du projet. On y est allé à fond."

Yannick s'est chargé de faire circuler le clip sur la toile et les réseaux sociaux. Ce mercredi 27 octobre, il était à plus de 9700 vues.

"Ça nous permet d'oublier le handicap, dit Yannick. Tu revis en fait. Tu te dis peut-être que j'ai un handicap, mais il y a un espoir, une autre vie et tout le monde s'y met. C'est ce qui est intéressant dans ce genre de projet."

Tout le monde espère que Grand Corps Malade verra le clip et attend maintenant sa réponse.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.