Nantes : une marche blanche ce lundi 21 juin à la mémoire de Steve deux ans après son décès

Deux ans après la fête de la musique lors de laquelle une charge de la police avait provoqué la chute de 15 jeunes dans la Loire parmi lesquels le jeune Steve Maia Caniço retrouvé noyé plus d'un mois plus tard, une marche blanche est annoncée devant la préfecture ce lundi 21 juin 2021.

Le 21 juin 2020, un an après le décès de Steve Maia Caniço, une marche blanche avait rassemblé plusieurs milliers de personnes à Nantes.
Le 21 juin 2020, un an après le décès de Steve Maia Caniço, une marche blanche avait rassemblé plusieurs milliers de personnes à Nantes. © France Télévisions Valentin Pasquier

Un appel a été lancé sur les réseaux sociaux pour une marche blanche ce lundi 21 juin 2021 à la mémoire de Steve Maia Caniço, ce jeune de 24 ans mort noyé après avoir chuté dans la Loire deux ans plus tôt.

Steve, comme 14 autres jeunes était tombé dans le fleuve lors d'une charge de la police lancée le 22 juin au matin pour mettre fin à un rassemblement sur le quai Wilson à Nantes, lors de la fête de la musique de cette année-là. Il faudra attendre la fin juillet pour que le corps de Steve soit retrouvé, flottant non loin de là.

Un contexte nouveau

Cette marche blanche de ce lundi s'inscrit dans un contexte où deux faits nouveaux viennent s'inscrire.

Le plus récent : un teknival à Redon dans la nuit du 18 au 19 juin derniers. 400 gendarmes s'affrontent avec des teufeurs venus pour un teknival dans la commune d'Ille-et-Vilaine, à la limite de la Loire-Atlantique. Plusieurs blessés dont cinq gendarmes et un blessé très grave, un jeune dont la main a été arrachée. Il a dû être amputé de sa main droite.

Le deuxième fait date du 17 juin dernier. Le parquet de Rennes en charge de l'enquête sur la mort de Steve Maia Caniço communique sur le fait que les recherches effectuées montrent que le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l'intervention des policiers sur le quai Wilson où il se trouvait.

"Sur la base de ces éléments, indique le parquet rennais, s'ouvre désormais la phase d''analyse des responsabilités pénales susceptibles d'être ou non retenues sous la qualification d'homicide involontaire."

En conséquence, le magistrat instructeur a lancé différentes convocations pour le mois de juillet adressées à huit personnes physiques ou morales concernées à divers titres, par la préparation de la manifestation et l'intervention de la police nationale.

Ces personnes sont la Mairie de Nantes et Nantes Métropole en qualité de personnes morales, le préfet de Loire Atlantique et le sous-préfet, directeur de cabinet du préfet en poste au moment des faits.

La Maire de Nantes et son adjoint au Maire en charge de la sécurité au moment des faits, sont également concernées.

Le directeur départemental de la sécurité publique de Loire Atlantique par intérim et le commissaire divisionnaire en charge du dispositif sur le Quai Wilson au moment des faits sotn également convoqués.

Rassemblement pacifique

L'appel a été lancé pour un rassemblement ce lundi 21 juin à 18h devant la préfecture de Loire-Atlantique. Un rassemblement qui se veut pacifique et qui devrait être suivi d'un lâcher de roses.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marche blanche faits divers police société sécurité fête de la musique culture musique