Nantes : Valneva débute les essais sur l'homme pour son vaccin contre la Covid-19

Publié le

Valneva est un laboratoire européen dont le siège est à Saint-Herblain, près de Nantes. Il s'est lancé en avril dernier dans la course au vaccin contre la Covid-19. Après 9 mois de recherches, il annonce passer aux essais sur l'homme.

Valneva est une entreprise spécialisée dans les biotechnologies. Elle a notamment travaillé sur un vaccin contre l'encéphalite japonaise ou contre le choléra.  Dans son laboratoire de Saint-Herblain, près de Nantes, elle mène actuellement des recherches pour un vaccin contre la maladie de Lyme et également contre la Covid-19.

Débuté en avril dernier, le programme de recherches pour le vaccin contre la Covid-19 va passer à la phase d'étude clinique. La première phase de cette étude consistant à tester le vaccin sur un groupe humain de 150 personnes.

Le gouvernement britannique partenaire

"L’étude sera menée sur des sites au Royaume-Uni, annonce le communiqué de l'entreprise, et est soutenue par l’organe de recherche du National Institute for Health (NIH) britannique."

Le gouvernement britannique qui a déjà passé une première commande de 60 millions de doses est partenaire de ce programme. 

Ces premiers essais sur l'homme impliquent deux vaccinations à trois semaines d'intervalle. Il faudra attendre le deuxième trimestre 2021 pour avoir les résultats de cette phase 1 et connaître notamment le dosage le plus efficace. 

 

Mise sur le marché fin 2021

"De nouveaux essais pourraient débuter immédiatement après, explique Valneva. Le Groupe prévoit actuellement d’inclure 4000 participants dans ces essais additionnels, et estime que ces essais pourraient permettre d’obtenir une autorisation initiale de mise sur le marché dès le quatrième trimestre 2021."

Même si Valneva poursuit les négociations avec l'Europe et d'autres pays, les recherches menées actuellement à Saint-Herblain vont d'abord bénéficier au Royaume Uni qui a lancé sa première campagne de vaccination avec le vaccin développé par Pfizer.

« Alors que nous franchissons une étape extrêmement importante en déployant le premier vaccin COVID-19 dans notre pays, annonce Alok Sharma, Ministre britannique du Commerce, de l’Energie et de la Stratégie Industrielle, nous devons nous rappeler que nous devons disposer d’une gamme de vaccins pour protéger le public britannique maintenant et pour longtemps. Aujourd'hui, nous avons une nouvelle raison de nous réjouir puisque des essais cliniques pouvant potentiellement sauver des vies vont être lancés à travers le pays pour tester la sécurité et l'efficacité du vaccin de Valneva, qui est en cours de développement clinique ici même au Royaume-Uni. "

Le gouvernement britannique a pris une option pour 130 millions de doses supplémentaires.